Transport aérien : Dubaï dans la bataille du ciel

Elwatan; le Dimanche 17 Novembre 2013
81074


D’ailleurs, de plus en plus d’agences de voyages proposent cette destination devenue à la mode, surtout après la venue d’Emirates Airlines dans le ciel algérien. Dubaï, c’est aussi une plateforme de correspondance qui permet aux Algériens de voyager vers les pays lointains de l’Asie.

A Dubaï, on trouve le plus haut édifice du monde, les plus grandes îles artificielles de la planète, une série de 200 îles représentant les continents construites par l’homme, dans un environnement marqué par la culture arabe traditionnelle et musulmane et une histoire qui remonte à des milliers d’années. Depuis sa naissance, alors qu’il ne s’agissait que d’un petit port de commerce, Dubaï s’est réinventée avec succès pour devenir une plaque tournante mondiale des affaires et du tourisme et l’un des lieux les plus cosmopolites du monde. La ville est, depuis mars dernier, reliée à Alger par la compagnie Emirates Airlines. La compagnie a mis en place des vols quotidiens entre Dubaï et Alger d’une durée de 6 heures 20 minutes, à bord d’appareils les plus récents, notamment l’Airbus A330-200. Le système de divertissement en vol prime : vivez une expérience exceptionnelle grâce à un système de divertissement à bord qui propose jusqu’à 1500 chaînes avec des films les plus récents, des programmes de télévision et de musique et une connectivité pendant le vol, et ce, dans toutes les classes. Parmi les services offerts, les clients peuvent également s’enregistrer en ligne, suivre le statut d’un vol, profiter du service VFS (Visa facilitation service), un gain de temps considérable.

Après l’arrivée à Dubaï, un certain nombre d’options sont offertes aux voyageurs pour se rendre en ville. Le métro de Dubaï a une station au terminal 3, qui permet de se rendre facilement en ville. Au départ, l’économie de Dubaï tournait presque exclusivement autour du pétrole. Aujourd’hui, les revenus du pétrole ne constituent plus que 4% du PIB de Dubaï.  De nos jours, les multiples preuves du boom économique de Dubaï ne peuvent échapper aux visiteurs. Partout où l’on pose le regard, les sommes colossales dépensées en infrastructures sont évidentes : routes, aéroports, zones résidentielles, hôtels et attractions. Dubaï, c’est aussi une grosse bagarre pour détourner le flux de passagers transitant par l’Europe vers son hub.

Les passagers asiatiques auront de plus en plus la possibilité de rejoindre les Etats-Unis sans passer par l’Europe. Malgré les défis majeurs que constituent le prix élevé du carburant, une économie mondiale encore convalescente et le niveau élevé du dollar face aux autres grandes devises mondiales, Emirates Airlines continue d’enregistrer des bénéfices.

 
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Kamel Benelkadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..