Un projet de surveillance électronique des frontières sud-ouest prochainement

Elwatan; le Vendredi 10 Fevrier 2012
1


Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les unités fixes et mobiles des gardes-frontières relevant de la GN, vise une meilleure protection des frontières dans le sud-ouest du pays, qui s’étendent sur 2825 km, pour la lutte contre les réseaux de contrebande et autres trafics de stupéfiants, a précisé le colonel Abdelmadjid Benbouzid, en marge de la présentation du bilan annuel des activités de ce corps de sécurité à Béchar. Dans le sud-ouest du pays, «nos unités de gardes-frontières sont éparpillées le long des bandes frontalières du pays avec le Maroc, la Mauritanie, la RASD et le Mali, d’où la nécessité de la mise en place d’un tel dispositif de surveillance électronique de nos frontières», a affirmé le commandant du troisième groupement régional de la GN.

Cette institution sécuritaire se prépare aussi à l’ouverture, durant le présent semestre, de deux nouvelles unités de gardes-frontières et de plusieurs postes avancés dans les zones frontalières désertiques, et ce, à la faveur du dispositif de prévention et de lutte contre le trafic de stupéfiants et la contrebande de divers produits et denrées, a-t-il fait savoir.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..