Une foule chaleureuse en l'honneur de Hollande

Elwatan; le Mercredi 19 Decembre 2012
72929


Les pompiers ont tenté plusieurs heures durant de maîtriser un incendie s'est déclaré suite un court -circuit. Des flammes sortaient des fenetres du batiment. Les éléments de la protection civile poursuivent leur intervention en tentant de maitriser le feu.

Tandis que la foule envahit les principales artères d’Alger, notamment aux environs du Jardin Sofia et boulevard Zighout Youcef aux environs de l’APN. De nombreux citoyens sont venus même de très loin pour tenter de voir de près le président français.

C'est le cas de cet homme de 70 ans, entraîneur de son état, qui s'est déplacé de Relizane à bord d’un bus où étaient transportés une trentaine de personnes (ils ont démarré à 4h30 du matin pour accueillir le président français). Il nous explique que sa venue à Alger est une occasion «pour respirer un peu et se détendre». Hollande en Algérie : «ça ne représente pas grand-chose pour moi » avoue-t-il. «Je ne peux pas faire comme si de rien n’était. Ils étaient bien là eux en tant que colonisateurs. J’ai assisté à des choses horribles sous l’occupation coloniale», témoigne-t-il. 

Alger s’enthousiasme en cette journée ensoleillée. Un air de fête y prévaut à quelques heures de l’arrivée de Hollande. A leur arrivée à hauteur de la Grande Poste, les deux présidents ont parcouru à pied le boulevard Zighoud Youcef longeant le front de mer d'Alger dans une ambiance féstive et conviviale. Une foule considérable les a accueilli avec des youyous et des drapeaux.

Comme veut la coutume : agents de la protection civile, policiers, troupes musicales… ont été mobilisées spécialement et dès les premières heures de la journée pour accueillir le président français.

Une foule constituée de lycéens, d’écoliers, de sportifs mais aussi d’employés des entreprises et administrations publiques a été également  mobilisée pour accueillir le président.

Feu à la Grande Poste

Mercredi vers 11h, plusieurs dizaines de personnes se trouvent en face de la Grande Poste et à Zighout Youcef. Il fait tellement beau. Mais la fumée qui provient du bâtiment de la Grande Poste est tellement gênante. Les gens patientent encore. C’est dans 3 heures que passera le cortège présidentiel. Les troupes folkloriques et la garde d’honneur traditionnel à cheval offrent leur spectacle et aident à distraire la foule.
Dépêchées depuis les premières fumées sur les lieux les agents de la protection civile ont eu beaucoup de peine à maîtriser le feu. Ce dernier, a atteint vers 14h30 le troisième étage de l’immeuble. Chose qui fait croire à d’importants dégâts matériels. Dans une déclaration à la presse, le colonel Tighristine Mohamed, directeur de la protection civile d’Alger a affirmé qu’il est dur de déterminer les raisons de l’incendie tant il n’est pas encore bien localiser.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mina Adel ,Hamida Mechaï

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..