Université De Skikda : Une surcharge de 200% aux résidences des filles

Elwatan; le Mardi 6 Octobre 2015
1


Ce sont des conditions très contraignantes, il est vrai, mais on n’a pas le choix », témoigne un groupe d’étudiantes de l’université de Skikda. «Cette surcharge existe réellement. Elle est essentiellement due au nombre impressionnant des nouvelles inscriptions cette année», explique un cadre de la direction des œuvres universitaires de la wilaya de Skikda (DOU), en mettant surtout en exergue le nombre de nouvelles étudiantes inscrites à Skikda.

«Elles ont été plus de 4500 étudiantes à s’inscrire. Un taux très élevé comparativement à celui des garçons qui ne sont que 800 inscrits», affirme notre interlocuteur. Il expliquera cet état de fait par l’existence, au niveau du campus local, d’un pôle d’excellence en pétrochimie, ainsi que l’école normale supérieure qui dispense une formation d’enseignants, deux filières très prisées par les nouveaux bacheliers de toutes les wilayas du pays. Néanmoins, il reste aussi à relever que cette surcharge est aussi due aux retards enregistrés dans la réception de deux cités universitaires de 4000 lits. On laisse comprendre qu’elles devraient, vraisemblablement, accueillir enfin les étudiantes bien avant la fin de l’année en cours.

Categorie(s): skikda

Auteur(s): K. O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..