USTO (oran) : Le personnel enseignant et administratif dénonce l’insécurité

Elwatan; le Jeudi 16 Octobre 2014
1


Une agression qui, lit-on, a été suivie de violences physiques et verbales ainsi que de la fermeture de l’établissement par un groupe d’étudiants qui ont achevé leur cursus universitaire et qui n’avaient aucun droit d’accès à l’université. «On ne peut banaliser cet incident d’une extrême gravité» a indiqué pour sa part le doyen de la faculté de chimie.

«J’ai moi-même été agressé au même titre que mon adjoint à l’intérieur de l’administration par un individu qui se prétendait étudiant et qui a eu, au préalable, un comportement insolent envers la chargée d’études et de la graduation. Rappelé à l’ordre par mes soins, ce prétendu étudiant s’est rué sur ma personne ainsi que sur celle du vice recteur.

Des individus, poursuit-il, ont commencé à user de menaces verbales à notre égard et à procéder à la détérioration des biens de la faculté de chimie (deux portes cassées et des bacs à fleurs renversés)». Ce responsable a insisté sur le non participation des étudiants de la faculté de chimie à ces troubles. La faculté de chimie était, hier, paralysée par ce mouvement de protestation du personnel enseignant et administratif pour dénoncer toute forme de violence dans leur établissement.
 

Categorie(s): oran

Auteur(s): Hadj Sahraoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..