Visite d’inspection dans la capitale : Des projets pour le Président

Elwatan; le Samedi 7 Mars 2009
1

La sortie du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans la capitale n’est qu’une affaire de jours. Le wali d’Alger, Addou Mohamed Kébir, durant son intervention à la session ordinaire, tenue la fin de la semaine dernière, a affirmé que des travaux d’embellissement sont entrepris au centre-ville sur le tracé du parcours.
Les travaux sont engagés au boulevard du 1er Novembre et à Zighout Youcef. La dernière visite de travail du Président dans la capitale remonte à avril de l’année 2007, au lendemain des attentats sanglants qui avaient visé des institutions de l'Etat. Un bain de foule est prévu au boulevard Zighout Youcef et celui du 1er Novembre, à la limite du quartier de Bab El Oued. Là, le président fera une halte au stade Ferhani de 3000 places. Lancé en 1999 pour un délai de réalisation de 18 mois, le projet n’a été inscrit au niveau de la wilaya qu’en 2003. Les travaux n’ont commencé qu’en avril 2004. L’inauguration du projet, toujours annoncée mais différée, ne sera possible qu’après le passage du Président. Les travaux du stade ont duré 10 ans et ne sont pas encore achevés. Des tribunes ont, entre-temps, disparu et des réaménagements nouveaux sont apparus, avec un gestionnaire toujours incertain pour ce projet confié à la Direction de la jeunesse (DJSL), l’APC ou un club de l’Algérois ? L’incertitude demeure toujours, bien qu’à l’APC de Bab El Oued, engagée dans la pré-campagne présidentielle comme le sont la plupart des exécutifs RND et FLN d’Alger, assure qu’elle est en possession d’une décision de la DJSL, lui donnant la responsabilité de «gérer» ce stade de quartier. Rien aussi sur les bénéficiaires des boutiques prévues sur le boulevard Abderrahmane Mira. Motus et bouche cousue à la wilaya déléguée de Bab El Oued. Mais le Président fera-t-il un crochet à l’intérieur de la commune et découvrir ainsi ce qu’on lui cache : la misère sociale dans des immeubles en ruine ? Des projets, dont la population avait le plus grand besoin, ont «été gardés» pour le Président, comme les projets de logements dans leurs différentes formules à Sebbala et ailleurs. Le jardin d’essais sera aussi inauguré à l’occasion de cette visite. A Kouba, le centre culturel d’ Appreval verra aussi la venue de l’hôte de marque. Sera-t-il ouvert aux futurs adhérents au lendemain de la visite ?

Categorie(s): alger

Auteur(s): Nadir Iddir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..