Voie express : Bou Ismaïl-Cherchell Un chantier à la traîne

Elwatan; le Samedi 15 Mai 2010
1

Le tronçon de la voie express reliant Bou Ismaïl à Tipasa ne sera pas achevé dans les délais sur lesquels s'est engagé le premier responsable de l'entreprise chinoise, CSCEC Ltd, en charge de ce projet.
Le délai de réalisation de ce projet a été fixé au départ à 28 mois, pour un coût évalué à 19 milliards de dinars. Des assiettes de terrain ont été mises à la disposition de CSCEC Ltd pour ériger des bases de vie destinées à héberger les ouvriers et le personnel chinois, ainsi qu'une carrière pour l'extraction du gravier. Toutes les facilités ainsi accordées par la wilaya de Tipasa n'ont pas servi à faire avancer le projet. Pourtant, ce dernier revêt une importance particulière pour désengorger le trafic dans cette région. L'état de ce chantier laisse à désirer, selon des responsables au niveau de la wilaya, qui évoquent des lenteurs dans les travaux de terrassement.

«Je me soucie de la sécurité des citoyens et de la fluidité de la circulation au niveau de ce tronçon routier, surtout durant la saison estivale, et je constate sur le terrain que vous n'avez pas été à la hauteur pour honorer les engagements pris l'année dernière par votre PDG», avait déclaré, sur un ton menaçant, le chef de l'exécutif de la wilaya à l'adresse des responsables techniques de CSCEC Ltd. Ces derniers ont assuré pour leur part qu'ils sont disposés à tout faire pour rattraper ce retard.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): M. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..