Wilaya de Bouira : des projets pour relancer le tourisme

Elwatan; le Mardi 18 Decembre 2012
72916


La wilaya de Bouira est un territoire pourvu de richesses culturelles, naturelles et artisanales indéniables. Elle recèle un patrimoine naturel riche. Constituée d’une chaîne montagneuse importante englobant des sites divers, à l’instar des monts des Bibans et de Dirah au sud de la wilaya, la montagne du Djurdjura demeure l’unique atout qui offre de plus en plus l’opportunité pour le développement de l’activité touristique au niveau de la wilaya. Les pouvoirs publics ayant axé leurs efforts afin de redynamiser ce créneau rentable, ont procédé à l’aménagement de plusieurs sites, à l’instar de la station climatique de Tikjda.

Cette station qui englobe plusieurs structures de détente et de loisirs, sera renforcée prochainement par l’ouverture d’une importante infrastructure hôtelière à savoir l’hôtel Djurdjura (150 lits). Certes le renforcement de cette station par cette structure rénovée à la suite de sa destruction par les hordes terroristes au début des années 1990, facilitera sans nul doute aux responsables du tourisme la tâche de l’organisation des activités culturelles, sportives à chaque saison de l’année. D’autres projets sont en perspective. Une étude sur le foncier touristique a été achevée pour accueillir de futurs projets touristiques. Au niveau de Tikjda, vu que le site ne peut pas accueillir plus d’infrastructures sur les hauteurs, par souci de préservation du parc national, l’étude en question envisage l’exploitation du bas de la station pour implanter la nouvelle zone touristique.

Une assiette de terrain de 80 hectares a été dégagée pour recevoir de nouvelles structures. L’information a été même confirmée par le premier responsable de l’administration à l’issue de l’installation récemment du président de l’assemblée de wilaya.
Le site de Tikjda est également renforcé par les réalisations des stations récréatives, comme des aires de repos mises en service au début du mois dernier. Pour ce qui des activités culturelles, la station climatique de Tikjda verra l’organisation prochainement du festival national de musique.

Des artistes de renommée vont prendre part à cet important rendez-vous, a annoncé un responsable de la direction de la culture de la wilaya. Il est utile de souligner que ce site reste l’endroit favorable et privilégié des clubs sportifs locaux et mêmes étrangers dont des athlètes d’élite viennent séjourner au niveau du centre sportif de Tikjda. Pour preuve, le champion olympique des 1500 mètres, Toufik Makhloufi effectue régulièrement des stages de préparation au niveau de ce site.

Un cadre du CNSLT nous a confirmé que plusieurs stages de préparation et de formation pour des compétions de haut niveau, y ont été effectués. D’autres sites de la wilaya, jusque là méconnus, doivent également attirer l’attention des responsables du secteur. Il s’agit entre autres, du site Ain Zebda dépendant de la commune d’Aghbalou, à l’est de la wilaya, et de Tala Rana livré à l’abandon, pourtant intégré dans le cadre des zones d’extension touristique (ZET). Leur exploitation tarde à voir le jour. Il est à noter que dans le cadre du développement du tourisme, les pouvoirs publics  avaient lancé le projet d’aménagement de quatre zones d’extension touristique (ZET). Ce plan concerne les zones de Tikjda, Thala Rana, Hammam K’sana et à la forêt Errich. Le projet a été mis en attente, le temps que le schéma directeur d’aménagement touristique de la wilaya (SDAT) soit achevé.                                      

Categorie(s): bouira

Auteur(s): Amar Fedjkhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..