Yazid Mansouri. Milieu de terrain : «Le match face à l’Eire, une répétition générale avant le Mondial»

Elwatan; le Lundi 17 Mai 2010
1

En tant que capitaine des Verts, Yazid Mansouri est chargé par Saâdane de faciliter l’intégration des nouveaux sélectionnés et de veiller sur d’autres aspects relatifs à la sélection nationale. Le plus ancien joueur de l’EN abordera ce sujet avec nous dans cet entretien.
 
- Vous étiez attendu à Crans-Montana jeudi, finalement vous n’êtes arrivé que vendredi soir, ce qui avait suscité quelques appréhensions. Peut-on connaître les raisons de ce retard ?

Non, il n’y a pas eu de retard, pour ma part. J’ai fait mon dernier entraînement avec Lorient mercredi et j’ai demandé à avoir ma journée de repos jeudi pour régler une affaire personnelle. C’est pour cela que je ne suis arrivé que vendredi. J’ai entamé donc les entraînements avec le groupe normalement dès le lendemain. J’ai fait connaissance avec les nouveaux joueurs. Tout se passe bien pour le moment et on n’est qu’au début du stage.

- Justement, en tant que capitaine d’équipe, le coach national compte beaucoup sur vous, notamment en ce qui concerne l’intégration des nouveaux joueurs...

Il est vrai qu’il y a de nouvelles têtes et j’ai commencé déjà à discuter avec quelques-uns de ces nouveaux depuis mon arrivée. Il y a déjà Carl Medjani que je connais bien, nous avons évolué ensemble à Lorient. J’ai discuté aussi avec Guedioura et M’Bolhi, et j’ai même commencé à les bizuter un peu (rires). J’ai essayé de les mettre le plus à l’aise possible pour faciliter leur intégration.
C’est important aussi dans la mesure où on a le même objectif et il faut mettre tous les atouts de notre côté.

- Quelle est votre impression après ce premier contact avec les nouveaux ?

C’est très prometteur, dans la mesure où il y a eu du répondant. Cela dit, je n’ai pas encore rencontré tout le monde et il faudra faire un travail en profondeur. Le stage sera long et nous aurons le temps nécessaire de discuter pour faire plus ample connaissance.

- On est à une dizaine de jours du match face à l’Eire et à moins d’un mois du Mondial, pensez-vous que c’est un délai suffisant pour se préparer, lorsqu’on sait que la plupart des joueurs n’étaient pas compétitifs durant la saison ?

Il est vrai qu’il faudra compenser ce déficit de compétition par l’envie et la détermination, ce que tout le monde est décidé à faire. Le fait d’aller jouer un Mondial est à lui seul une source de motivation. Je pense que tout le monde a su se prendre en charge individuellement pour se compenser. Tous les joueurs ont fait les efforts nécessaires dans leur club pour être fin prêts pour ce match face à l’Eire, qui sera une répétition avant le Mondial.

- Qu’en est-il de votre avenir avec Lorient ?

On m’a proposé de renouveler mon bail, mais on n’a pas trouvé de compromis et j’ai décidé de quitter le club. Pour l’instant, j’ai reçu plusieurs offres de divers championnats étrangers et même en France, à l’image de Brest qui vient d’accéder en Ligue 1.
Mais pour l’instant, il n’y a aucun accord avec les différentes formations qui m’ont contacté. J’aimerais toutefois régler la question de mon avenir avant le Mondial, si jamais j’ai une proposition intéressante.
Sinon, je remettrai tout cela à après le Mondial.

Categorie(s): sports

Auteur(s): T. A. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..