Zerhouni à propos du rapport US sur les droits de l’homme : «Nous n'avons de leçon à recevoir de personne»

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1

En marge de l’ouverture hier de la session de printemps des deux chambres du Parlement, le ministre de l'Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni, s'est insurgé contre les donneurs de leçons, tout en apportant un démenti ferme et «catégorique» à l'essentiel des éléments négatifs du rapport du département d'Etat américain sur l'Algérie.
«Je ne crois pas que l'Algérie a des leçons à recevoir de la part d'un certain nombre d'observateurs. Que les gens nettoient d'abord devant leur porte», a fulminé M. Zerhouni qui s'en prend plus loin à la presse en indiquant qu’il y a dans ce rapport énormément d'éléments positifs sur l'Algérie. A ce propos, il s’est demandé pourquoi les journalistes de la presse nationale n'en ont pas fait état dans leurs journaux. M. Zerhouni a ajouté : «Que les Américains nous parlent de ce qui se passe à la prison de Guantanamo.» «Toutes nos prisons ont été ouvertes aux organisations des droits de l'homme qui sont reparties convaincues que l'Algérie est un Etat de droit», a-t-il souligné. Dans ce sillage, M. Ould Abbès, ministre de la Solidarité, a estimé que les Etat-Unis sont mal placés pour critiquer l'Algérie.

«Qui a kidnappé secrètement des citoyens et les a mis dans la prison de Guantanamo ?», s'est-il interrogé. Sur un autre volet et s'agissant de l'élection présidentielle du 9 avril, M. Zerhouni a confirmé le renforcement du dispositif de sécurité au niveau de tout le territoire national, en particulier dans les zones sensibles. «Nous ferons de notre mieux pour assurer la sécurité des candidats, des bureaux de vote et des électeurs.» Sur le chapitre sécuritaire toujours, le ministre de l'Intérieur a confirmé l'opération menée par l'ANP à Blida et qui s'est soldée par l'élimination de seize terroristes.


Categorie(s): actualité

Auteur(s): N. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..