35 % des Algériens sont hypertendus

Lesoir; le Jeudi 6 Decembre 2012
2

Ces derniers jours, un rapport
médical rapporté par la presse nationale a soulevé que 35% des Algériens
sont hypertendus. Des spécialistes ont essayé d’étudier les raisons et
les causes qui font des Algériens des hypertendus et ils se sont penchés
sur la prévention et le traitement de cette maladie. En réalité, il
fallait juste descendre à la rue, aux hôpitaux, aux marchés et les
quartiers populaires… avec un tensiomètre afin de mesurer... la tension
provoquée par l’Etat ou plutôt par son absence ! Ça provoque aussi des
maladies organiques, notamment des ulcères d’estomac, des colopathies
fonctionnelles et le diabète… ainsi que des pathologies d’ordre social
comme les vols et la corruption… Sincèrement chez nous, tout est en
rouge, et ça signifie : danger ! Devant cette situation catastrophique,
comment le citoyen peut-il rester en bonne santé, lui qui assiste
impuissant aux pratiques de ces gouverneurs censés veiller sur sa bonne
santé et sa sécurité ? Un Etat qui dépense inutilement l’argent du
peuple dans des élections qui ne changent rien à la situation déplorable
dans laquelle se trouve la majorité des citoyens. Comment ne pas tomber
malade en Algérie quand les pauvres malheureux citoyens entendent chaque
jour parler des sommes colossales détournées à gauche et à droite… et
comment avoir l’ambition de vivre heureux quand on assiste à des
tempêtes de corruption, l'une dernière l’autre, du scandale El Khalifa à
l’affaire Sonatrach, de l’autoroute Est- Ouest à l’importation des
médicaments... ? Comment voulez vous que l’Algérien ne devienne pas
hypertendu ? Lui qui passe un quart de sa vie dans la liste de stand-by
à cause de la mauvaise gestion et la négligence de ces responsables.
L’Algérien depuis sa naissance n’entend que le mot attendre, attendre le
bus et le train pour se déplacer, attendre son tour à l’hôpital pour
voir un médecin, attendre son tour devant l’ambassade et attendre même
son tour pour devenir harrag… Ou va notre pays ?
Ali Laouari

Categorie(s): voxpopuli

Auteur(s): Ali Laouari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..