Aïssa Mandi (défenseur international algérien de Reims) :: «Je vais tout donner pour l'Algérie»

Lesoir; le Samedi 6 Decembre 2014
2

Le défenseur international Aïssa Mandi, s'est engagé
à «tout donner» pour la sélection algérienne de football lors de la
prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN-2015) en Guinée équatoriale
(17 janvier - 8 février) et à laquelle il participera pour la première
fois de sa carrière.
«Ce sera la première fois que je vais partir jouer une Coupe d’Afrique.
C'est sûr que c'est un peu bizarre comme sentiment. C'est particulier le
fait de savoir qu'on joue avec sa sélection alors que son club fera de
même, mais sans vous (...). Je vais tout donner pour l'Algérie, je ne
vais me concentrer que sur ma sélection, même si je suivrai bien entendu
l'actualité de mon équipe de Reims, a déclaré le joueur au site officiel
de l'O Lyon, à l'occasion du match de ce dernier face à son équipe Reims
jeudi, pour le compte de la 16e journée du championnat de Ligue 1
française. Mandi, 22 ans, a été appelé pour la première fois en
sélection nationale en novembre 2013 lors du match face au Burkina Faso
en barrage retour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, mais il a
dû patienter jusqu'à cette compétition pour disputer son premier match
officiel avec les Verts. Depuis, il s'est imposé en titulaire
indiscutable dans l'échiquier du «Club Algérie», notamment après
l'arrivée de l'entraîneur français, Christian Gourcuff à la barre
technique en remplacement du Bosnien Vahid Halilhodzic, dont le contrat
avait expiré en juillet dernier. Interrogé sur son choix d'opter pour
l'Algérie alors qu'il aurait pu envisager une carrière internationale en
sélection de France vu qu'il dispose d'une double nationalité, il a
précisé qu'il s'agissait pour lui du «choix du cœur». «Aussi, la
sélection algérienne est devenue une très belle nation du football,
comme on a pu le démontrer lors de la Coupe du Monde», a-t-il ajouté.

Evoquant cette Coupe du monde, il l'a jugée «réussie» pour l'Algérie,
comme l'atteste, selon ses dires, la qualification pour la première fois
des Verts aux huitièmes de finale. «On est sorti de cette compétition la
tête haute. C'est un plaisir et une fierté pour tout le peuple algérien
ce qu'on est parvenu à faire au Brésil. C'était vraiment quelque chose
de fantastique. C'est un souvenir à jamais gravé dans nos mémoires»,
s'est-il félicité. Interrogé sur Nabil Fekir, le milieu offensif de Lyon
qui n'a pas encore tranché sur son avenir international et s'il comptait
jouer pour la France ou l'Algérie, Mandi, a estimé qu'il s'agit d'un
«choix personnel». Il a toutefois a conseillé au milieu offensif du club
rhodanien de prendre sa décision, «selon ce qu'il a envie», tout en le
rassurant que s'il décide de rejoindre la sélection algérienne les
joueurs l'accueilleront «avec grand plaisir».

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..