ALORS QUE LE PRÉSIDENT DE LA LFP AVANCE QUE LES CLUBS ÉTAIENT AU COURANT DE CET ARRÊT : À qui profite la trêve ?

Lesoir; le Mercredi 2 Decembre 2015
2

Les pensionnaires de la Ligue 1 et de la Ligue 2 sont
en congé ce week-end. La LFP a programmé, en effet, une trêve de deux
semaines sans qu’il y ait une véritable raison à cet arrêt. A moins que
cette interruption soit dictée par la participation de la sélection
nationale des U23 à la phase finale de la CAN-2015 (Sénégal du 28
novembre au 12 décembre).

Mohamed Bouchama - Alger (Le Soir) - Dans une déclaration, hier, à
nos confrères d’Echourrouk, le président de l’instance de gestion des
compétitions en Ligues 1 et 2, Mahfoud Kerbadj, assurait que «la trêve
qu’observeront les championnats professionnels des Ligues 1 et 2 Mobilis
a été décidée de concert avec les clubs des deux paliers. Tous étaient
au courant de l’arrêt des compétitions après la 13e journée», a-t-il
confié sans fournir d’autres détails.
Des affirmations qui ont surpris nombre de clubs aussi bien de la
première division que ceux de la Ligue 2. Pour ces derniers, la LFP «a
pris la décision sans nous consulter», assène un responsable d’une
formation algérienne de la L1. Celui-ci se dit «surpris» que le
championnat subit cet arrêt «inexpliqué». Si, par le passé, de telles
trêves obéissaient à des obligations calendaires des clubs ou de la
sélection nationale A engagés à des compétitions régionales ou
internationales, les quinze jours de congé accordés aux 32 clubs des
deux paliers ne trouvent aucune explication valable. A moins qu’il
s’agisse de «vacances» décrétées pour permettre à l’EN des U23 de
prendre part à la CAN de sa catégorie. Un motif «pas convaincant» pour
nombre de clubs de l’élite professionnelle. La phase finale du tournoi
préolympique a été lancée le 28 novembre, soit au lendemain de la 13e
journée, sans la participation des joueurs sélectionnés par Pierre-André
Schürmann qui avaient rallié le Sénégal le 25 novembre. «Et puis, nous
dira un autre dirigeant, il n’y a aucun texte de loi qui prévoit
l’exemption d’un club qui a plus de deux joueurs en sélection de jeunes
des matchs de championnat». Et de rappeler que «cette règle concernait
les sélectionnés seniors».

La LFP fait-elle dans le protectionnisme ?
Pour ces responsables de clubs qui gardent l’anonymat, les «vraies
raisons de cet arrêt sont peut-être liées à la présence de plusieurs
joueurs de l’USMA chez les U23», avance l’un d’entre eux. En effet, le
club de Soustara, déjà sacré champion de l’aller, dispose de quatre
éléments (Ferhat, Abdelaoui, Derfalou et Benkhemassa) au sein de
l’effectif algérien présent au tournoi du Sénégal. L’USMA est, il est
vrai, le grand fournisseur d’internationaux à la sélection drivée par
Schürmann. Ce sont, par ailleurs, des titulaires à part entière en
sélection. L’ASO Chlef (Salhi, Salah et Smahi), l’ESS (Haddouche, Rebiai
et Kenniche) et le RC Arbaâ (Methazem, Ferhani et Meziane) possèdent
trois éléments chacun mais dont le statut chez les U23 de Schürmann
n’est pas aussi important que le quatuor des Rouge et Noir. Pour autant,
si la participation de l’EN U23 à la CAN-2015 était la véritable raison
de cet ajournement de la fin de la phase aller, la Ligue de Mahfoud
Kerbadj devait le déclarer, et surtout l’assumer publiquement, et
éviter, du coup, les mauvaises interprétations. Celles-ci sont d’autant
fondées que la véritable trêve aura lieu à partir du 26 décembre, date
de la 15e et dernière journée de la phase aller de la L1 (la L2 bouclera
la première phase du championnat 24 heures auparavant) et pourrait
s’étaler jusqu’au 15 janvier 2016. Programmer le 14e round pour le
week-end du 11 au 12 décembre, puis enchaîner par un tour de la Coupe
d’Algérie (18 et 19 décembre), mettre à jour le calendrier le 22
décembre (USMA-MCA) et conclure par une journée complète (la 15e) trois
jours plus tard est un acte prémédité qui peut nuire à la santé des
footballeurs. Ceux de l’USMA, et ses 4 olympiques, en particulier.

Abid-Charef, l’autre «mauvaise interprétation»
En moins d’un mois (28 novembre au 26 décembre), les Ferhat, Benkhemassa,
Derfalou et Abdelaoui auront à livrer une dizaine de rencontres. Outre
les trois matchs du premier tour de la CAN, éventuellement une
demi-finale et une finale (ou match de classement), ils seront de retour
sur les terrains de la Ligue 1 Mobilis pour disputer un match de la
coupe (32es de finale), le derby contre le MCA et la rencontre de la
dernière journée de la phase aller (USMB). C’est un minimum de six
rencontres si l’Algérie quitte la CAN des U23 dès le 1er tour. Pour des
joueurs partis en Coupe d’Afrique en traînant des blessures induites,
entre autres, par la charge de travail et la multiplication des
compétitions en club et avec la sélection, le danger est réel. Faut-il
oublier que les internationaux olympiques n’ont pas pris de vacances
l’été dernier à cause de leurs obligations avec la sélection ? Cela ne
semble apparemment pas être le souci des «programmeurs» de la LFP plutôt
préoccupés, croit-on savoir, par la désignation de l’arbitre du derby
algérois du 22 décembre prochain entre l’USMA et le MCA. Celui-ci
pourrait être fort naturellement Mehdi Abid-Charef, actuellement au
Sénégal pour officier les rencontres de la CAN-U23. C’est, dit-on, le
seul referee capable actuellement de diriger un match de cette
envergure. Après la retraite de Djamel Haïmoudi et de Mohamed Bichari,
c’est lui qui a assumé la lourde mission de diriger les rencontres à
enjeux. L’arbitrage des expérimentés Benouza, Houasnia, Necib, Amalou et
Mial ainsi que celui de la nouvelle vague incarnée par les Arab, Saïdi,
Ghorbal et Aouina a souvent été décrié. Abid-Charef est pressenti pour
l’office de finale (ou du moins la petite finale) de la CAN-2015 U23
dans le cas où l’Algérie n’y sera pas de la fête le 12 décembre prochain
à Dakar. Le 18 novembre dernier, alors qu’il était au Chili pour les
besoins du Mondial des U17, la CAF l’a retenu parmi les 10 directeurs de
jeu de cette épreuve qualificative aux JO. Sa «forme olympique» actuelle
peut garantir la réussite du Classico algérien…
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..