AMINE TOUAHRI (ATTAQUANT DE L’USMH) :: «On peut jouer le titre»

Lesoir; le Mercredi 12 Decembre 2012
2

Dans l’effectif de l’USMH, Amine Touahri est l’un des rares joueurs issus du centre de formation mais l’un des meilleurs attaquants bien qu’il ne soit pas toujours titulaire. Et c’est peut-être pour cela qu’à l’approche du mercato, il se murmure que la JSK et l’ESS aimeraient bien le recruter. Vrai ou faux ? Réponse avec l’intéressé dans cet entretien.
Le Soir d’Algérie : Comment expliquez-vous le secret de la
réussite de l’USMH cette saison ?
Amine Touahri : Le secret, c’est le groupe. On est solidaires et il
n’y a aucune jalousie de la part de ceux qui ne sont pas titulaires.
Chez nous, il n’y a pas de vedettes ou de joueurs indispensables. On
partage tous les mêmes valeurs et c’est ce qui fait notre force cette
saison.
Il y a aussi le talent de ces joueurs peu connus...
C’est vrai, nous avons de bonnes individualités mais qui sont
toujours au service du collectif. D’autre part, on est très disciplinés
et on applique à la lettre les consignes de notre entraîneur.
Votre entraîneur qui est Boualem Charef et dont on reconnaît les mérites
dans les succès d’El Harrach.
C’est lui qui est en train de faire le plus gros du travail. Il nous a
appris à défendre et à attaquer tous ensemble et il faut reconnaître
qu’il est bien l'artisan de notre bon parcours en championnat.
Votre large victoire contre le CRB a été une surprise. C’est l’USMH
qui était trop forte ou le CRB trop faible ?
Je crois que ce jour-là, on était trop forts pour eux. On les a fait
courir mais il faut reconnaître qu’on avait été surpris par la faiblesse
de l’opposition. En général, un derby, c’est toujours très serré avec un
score étriqué. Bon, il faut dire que le CRB était en crise et on a su en
profiter pour prendre les trois points.
Est-ce que vous pensez à jouer le titre cette saison ?
Pourquoi pas ? Quel est le joueur qui ne rêve pas de remporter un
titre. D’ailleurs, cela fait bien longtemps que l’USMH n’a rien gagné et
il est temps qu’on s’accapare soit un titre de champion d’Algérie, soit
une Coupe d’Algérie.
Doukha est en sélection, Bounedjah y est déjà passé et Hendou est
susceptible de l’intégrer. Ça doit vous motiver pour y être un jour ?

Bien sûr. Comme on joue les premiers rôles, on s’intéresse plus à
nous et cela nous motive pour travailler davantage afin d’attirer
l’attention du sélectionneur. On va essayer de continuer sur notre
lancée.
Comment voyez-vous la suite du championnat alors que la phase aller
touche à sa fin ?
La phase retour sera plus difficile. D’abord, on ne peut plus créer la
surprise et on sera attendus partout. D’autre part, il y a pas mal de
clubs qui vont se renforcer au mercato et qui seront encore plus
compétitifs.
Est-ce que vous ne craignez pas les erreurs d'arbitrage dont a été
souvent victime El Harrach en cette phase aller ?
C’est vrai que nous avons été victimes d’erreurs d’arbitrage. La
dernière fois contre l’USMBA, le ballon avait franchi la ligne de but
largement et pourtant l’arbitre n’a pas bronché et nous a privés d’une
victoire flagrante. Sur ce plan-là, nous sommes vraiment «mahgourine».

En prévision du prochain mercato, on a appris que vous étiez sur la
liste de Hannachi, le président de la JSK. Vrai ou faux ?
Pour moi, c'est complètement faux, pour la simple raison que personne ne
m’a contacté.
Il y a aussi des rumeurs qui vous envoient à l’ES Sétif. Vous
confirmez ?
Je n’ai rien à vous confirmer et je voudrais que les gens sachent
que je me sens très bien à El Harrach et que je n’ai nullement l'envie
de changer d’air.
Propos recueillis par H. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): propos recueillis par H. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..