ARTHROSE : DISTINGUEZ LE VRAI DU FAUX !

Lesoir; le Jeudi 4 Decembre 2014
2

1- Existe-t-il des médicaments capables de guérir
l’arthrose ?
Non. En revanche, il existe des médicaments susceptibles de freiner
l'usure du cartilage et d'aider l'articulation à se lubrifier.
Contre la douleur de l’arthrose, on recourt à des analgésiques ou à des
anti-inflammatoires non stéroïdiens.

2- L’origine de l’arthrose est-elle une inflammation de l’articulation ?
Non. L’arthrose est due à une usure mécanique de l’articulation, même si
une inflammation de l’articulation peut compliquer l’arthrose.

3- L’arthrose fait-elle surtout souffrir le matin au réveil ?
C’est surtout au mouvement que l’arthrose est douloureuse. Ainsi, après
une nuit de sommeil, la douleur est atténuée. En revanche, le matin, il
faut du temps pour déverrouiller l’articulation engourdie.

4- La douleur de l’arthrose s’accentue-t-elle au fil de la journée ?
Oui. La douleur s’accentue avec le mouvement et en position assise ou
debout prolongée.

5- En cas d’arthrose, l’articulation peut-elle devenir rouge et gonflée
?
Non. Ces symptômes sont ceux d’une inflammation de l’articulation,
fréquente en cas d’arthrose. On parle de rhumatismes inflammatoires.

6- Les infiltrations sont-elles inutiles en cas d’arthrose et mal
tolérées ?
Non. Les infiltrations locales ont pour objectif de ralentir la
progression de l’arthrose. Elles sont généralement bien tolérées.

7- La kinésithérapie est-elle conseillée ?
Oui. Son effet décontractant musculaire aide à lutter contre la douleur.
Les séances de kinésithérapie améliorent l’amplitude articulaire. La
kinésithérapie est recommandée en thérapie complémentaire.

8- En cas d’arthrose, faut-il éviter les exercices physiques ?
Non. En dehors des poussées inflammatoires douloureuses, les exercices
sont recommandés, à condition qu’ils ne soient pas intenses et qu'ils
respectent les mouvements naturels des articulations. C’est ainsi que
les personnes les plus actives voient leur mobilité s’améliorer et leur
douleur s’estomper.

9- Le port de talons hauts favorise-t-il l’arthrose du genou ?
Oui. Il existe d’autres facteurs de risque de l’arthrose, comme
l’obésité, les mouvements répétitifs effectués au travail ou lors de la
pratique d’un sport, ou la sédentarité. Certaines maladies prédisposent
à l’arthrose comme les maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde,
goutte, lupus…), le diabète, l’hémochromatose.

Categorie(s): femme magazine

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..