ASSOCIATION DE PROTECTION DES CONSOMMATEURS: «La portabilité du numéro de téléphone est un droit»

Lesoir; le Mardi 11 Decembre 2012
2

L’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement a présenté, hier, une série de revendications en direction des opérateurs de téléphonie sur les droits des consommateurs de services téléphoniques.
F-Zohra B. Alger (Le Soir) Les représentants de l’association ont principalement revendiqué le droit des abonnés à garder leur numéro de téléphone en cas de changement d’opérateurs. «On ne veut pas faire office d’intermédiaires entre les opérateurs et l’ARPT, la liberté d’aller vers un opérateur à un autre doit être acquise aux abonnés. Toutefois, le consommateur est devenu prisonnier de l’opérateur», a déclaré M. Menouar Hacène, le chargé de la communication de l’association, notant que la portabilité et itinérance est un nouveau concept signifiant principalement le droit de garder le numéro de téléphone initial. Les experts réunis hier ont débattu de la possibilité de mettre ces deux services sur le marché. Pour sa part, Younès Grar, consultant en technologie de l’information et de la communication, évoquera les qualités médiocres des services aussi bien concernant l’internet que la téléphonie mobile. L’expert soulignera le fait que les consommateurs ont droit à la portabilité ou de garder leur numéro de téléphone en cas de changement d’opérateur. «Le numéro, dès qu’il nous est attribué, nous appartient, il n’appartient plus à l’opérateur et nous avons le droit de le garder. La portabilité s’applique aussi au téléphone fixe», précise l’expert. Il dira aussi que pour l’Algérie, l’opération n’est pas facile et prendra du temps bien que les consommateurs la demandent. Il imputera cette situation à la volonté des opérateurs de garder leurs abonnés. «C’est aux abonnés de revendiquer ce droit et c’est aux autorités algériennes de faire en sorte que les opérateurs respectent ce droit des abonnés. Il s’agit notamment de l’ARPT et du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication», Insiste Younès Grar. Pour M. Harizi Zaki, président de la Fédération algérienne des consommateurs, il est urgent que les opérateurs de téléphonie mobile se penchent sur l’amélioration des services fournis aux abonnés. Il dira ainsi que la préoccupation de l’association ne s’arrête pas à l’alimentaire, mais s’étend à l’ensemble des autres domaines de consommation qui s’adaptent aux besoins du consommateur moderne. «Les opérateurs doivent avoir un tableau de bord et faire régulièrement des sondages sur la perception de leurs services par les consommateurs», a déclaré l’intervenant qui évoquera, notamment, le service du roaming, les tarifs de communication, la sécurité et la confidentialité des communications, les publicités mensongères, ainsi que les coupures de lignes aussi bien à la réception qu’à l’émission en cas de non-paiement de la facture.
F.-Z. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): F.-Z. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..