Brèves de Bouira: Sénatoriales 2015, le RCD entre en jeu

Lesoir; le Dimanche 29 Novembre 2015
2

A Bouira, après le FLN et le RND, c’était au tour du
RCD d’organiser vendredi les primaires pour l’élection de son propre
candidat pour les sénatoriales 2015.
Ces élections primaires, qui se sont déroulées dans un esprit de
fraternité et de sérénité, ont eu lieu au siège du bureau régional du
RCD en présence de la majorité des élus, soit 43 élus sur les 45 que le
parti compte au niveau de la wilaya. Après dépouillement, c’est le
vice-président de l’APC de M’chédallah, Akliouche Belkacem, qui l’a
remporté avec 23 voix, soit avec une majorité absolue.
Pour rappel, le RCD qui contrôle quatre APC : M’chédallah, Chorfa, El
Esnam et Haïzer n’est pas présent au sein de l’APW car n’ayant pas
présenté de liste.
Cela étant, rappelons également que, outre les partis du FLN et du RND,
deux partis qui possèdent le plus de chances pour remporter le seul
siège de sénateur mis en jeu, et le RCD qui vient d’organiser ses
primaires vendredi dernier, il y a également, croit-on savoir, le MPA
qui devra se lancer également dans ces joutes , ainsi que le FFS. Des
partis qui se lancent plus pour fixer leurs élus afin de les empêcher de
marchander leurs voix au plus offrant ; une opération très courante chez
certains élus — nous disons bien certains — dont le principe de
discipline partisane et autre engagement militant n’ont aucun sens.

Encore un éboulement aux gorges de Lakhdaria
Les pluies torrentielles qui se sont abattues pendant les journées de
mercredi et surtout de jeudi, dans le nord du pays et particulièrement
dans la wilaya de Bouira, n’ont pas été sans conséquences sur les
fameuses gorges de Lakhdaria, communément appelées «gorges de Palestro».

Ce jeudi, aux environs de 16 heures, un éboulement important de roches
s’est produit, fort heureusement aucun véhicule n’était sur les lieux au
moment de cet éboulement.
Cet éboulement qui a coupé complètement cette route a contraint les
automobilistes des deux côtés à rebrousser chemin pour emprunter
l’autoroute, alors que des équipes des Directions des travaux publics de
Bouira et Boumerdès ont été immédiatement mobilisées pour essayer de
libérer la voie. Les travaux ont duré toute la nuit et ce n’est que le
vendredi matin, vers 10 heures que la circulation a repris sur cet axe
de la RN5 emprunté quotidiennement par des milliers de véhicules surtout
les poids lourds.
Rappelons que les éboulements au niveau de ce tronçon juste à l’entrée
sud de la wilaya de Boumerdès sont très fréquents et seule une opération
de grande envergure avec percement d’un nouveau tunnel, ou
éventuellement création d’un autre tracé passant à l’extérieur mais sur
les hauteurs de l’actuel tunnel, pourra régler le problème de ses
éboulements récurrents dans cet endroit.
Y. Y.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Y. Y.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..