Bronchiolite : les stratégies simples pour l’éviter

Lesoir; le Mardi 18 Decembre 2012
2

Comment je
la reconnais ?
Une bronchiolite commence par un simple rhume avec un nez qui coule,
une fièvre peu élevée. Mais petit à petit, les symptômes s'aggravent :
votre bébé est agité, n'arrive plus à avaler son biberon à cause de
l'encombrement des bronchioles par des sécrétions qu'il n'arrive pas à
évacuer. Il faut alors prendre rendez-vous chez le médecin, qui
prescrit, le plus souvent, des séances de kiné respiratoire. Afin
d’éviter la transmission du virus, quelques gestes et précautions de
prévention sont à prendre dans l'entourage de votre bébé. En période
d'épidémie de bronchiolite, pensez à :
- vous laver systématiquement les mains à l'eau et au savon, plusieurs
fois par jour pendant 30 secondes et avant de vous occuper de votre bébé
;
- n'embrassez pas votre bébé sur son visage lorsque vous êtes enrhumée.
Une précaution à généraliser à toutes les personnes de votre entourage ;

- astreignez-vous à porter un masque en tissu lorsque vous changez votre
bébé, si vous êtes enrhumée ;
- n'échangez pas les tétines, sucettes et biberons des différents
enfants ;
- évitez autant que possible la fréquentation des lieux publics
(transports en commun, grands magasins...) où vous pouvez être en
contact avec des personnes enrhumées ;
- limitez le nombre de peluches dans la chambre de votre bébé : on ne
pense pas forcément à les laver alors que le virus y reste présent
pendant plusieurs heures ;
- nettoyez ses jouets (et surtout ceux qu'il met à la bouche) avec de
l'eau savonneuse et une petite brosse ; - évitez de fumer chez vous pour
respecter les bronches de votre bébé ;
- aérez la chambre où dort le bébé quotidiennement.

Categorie(s): femme magazine

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..