CANCER DU SEIN DANS LE MONDE ARABE: Les spécialistes coordonnent leurs efforts

Lesoir; le Dimanche 23 Decembre 2012
2

L’Algérie enregistre près de 9 000 nouveaux cas de cancer du sein par an. 3 000 parmi eux décèdent. L’âge moyen des femmes concernées varie entre 45 et 49 ans. Un âge que les spécialistes qualifient de «très tôt».
Les femmes dans le monde arabe sont atteintes du cancer à un âge jeune par rapport aux femmes occidentales. C’est le constat établi, hier, par les spécialistes qui participaient à une journée de formation médicale continue sur la pathologie, organisée par la Société algérienne d’oncologie médicale (SAOM) en collaboration avec l’Association des médecins arabes de lutte contre le cancer (AMAAC). Le Pr Khatib, président de cette association a indiqué que des études dont le but est de rechercher les raisons de cette situation seront lancées au courant de l’année prochaine. Le cancer du sein, qui touche actuellement 57 femmes pour 100 000 habitants en Algérie est appelé à augmenter. Ainsi, selon les spécialistes, d’ici 2020, la tendance sera d’environ 120 femmes pour 100 000 habitants. 35% des femmes atteintes du cancer du sein en Algérie ont moins de 40 ans et 90% d’entre elles arrivent à un stade avancé de la maladie. Les spécialistes qui appellent à un diagnostic précoce de la maladie, soulignent que la prise en charge précoce du cancer du sein assure une guérison à 100%. Le Pr Bouzid, président de la SAOM, rappelle que le gouvernement a décidé le remboursement des médicaments anticancer. Il s’agit d’une liste de médicaments regroupant entre 30 à 40 types de médicaments entre formes sèche, générique, anti-vomissements, morphiniques et autres. Répondant aux déclarations du syndicat de la Cnas qui s’est insurgé contre cette décision, le Pr Bouzid a rappelé que «l’argent de la Cnas est l’argent de tous les citoyens algériens». Regroupant plus de 300 spécialistes du monde arabe, cette manifestation scientifique d’envergure internationale dont le but est d’échanger des expériences dans le domaine de la lutte contre le cancer, est encadrée par des experts algériens, français, égyptiens, saoudiens, jordaniens et marocain.
S. A.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..