Commémoration du 20e anniversaire de la mort de Mekbel: Pour que nul n’oublie le héros de la plume

Lesoir; le Jeudi 4 Decembre 2014
2

Des dizaines de personnes entre journalistes,
politiques et simples citoyens se sont recueillies, hier vers midi, à la
place de la Liberté de la Presse de Béjaïa à la mémoire de feu Saïd
Mekbel, à l’occasion du 20e anniversaire de sa mort.
L’appel à la commémoration du douloureux événement, lancé quelques jours
auparavant par les responsables du café littéraire, a reçu un écho
favorable de la population, en témoignent l’ardeur et la reconnaissance
des présents à cette cérémonie pleine d’émotion.
«La hauteur de l’inoubliable Mesmar Djeha doit être préservée et
respectée de tous. Nous ne devons pas favoriser l’oubli de cet homme
d’expression, à la grandeur incontestée. Si cette place porte son nom,
c’est grâce aux journalistes et aux responsables de la wilaya, dont
l’ex-PAPW Hamid Ferhat ici présent, qui n’ont ménagé aucun effort dans
ce sens. Si cette initiative s’est concrétisée, c’est parce que Saïd
Mekbel, le journaliste, était d’une autre dimension. Cet espace portant
son nom est celui de toute personne voulant dire des choses, dénoncer ou
informer. Saïd est parti mais pas ses œuvres, pas ses mots, ni son
combat», dira M. Kader Sadji, responsable du café littéraire de Béjaïa.
Quatre jeunes étudiants ont fait lecture de quelques billets du
billettiste, lors du recueillement, rappelant son combat contre
l’intégrisme et l’ignorance, avant qu’une gerbe de fleurs ne soit
déposée sur sa stèle. Son fils Nazim était également présent lors de la
cérémonie.
K. G.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): K. G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..