CONDAMNATION DU GÉNÉRAL HASSAN: «Une offre de service au terrorisme», estime Hanoune

Lesoir; le Lundi 30 Novembre 2015
2

La secrétaire générale du PT a, également, abordé le
procès du général Abdelkader Aït-Ouarabi, dit Hassan.
Qualifiant d’emblée cette condamnation d’«abjecte et odieuse» qui
«aggrave la perte de l’immunité du pays», Hanoune a estimé, plus grave
encore, que la condamnation du général Hassan est une «invitation à
Daesh, à Al Qaïda et à d’autres groupes terroristes», une «offre de
service au terrorisme» et «une offensive meurtrière contre l’armée, la
colonne vertébrale de l’État».
Ceci avant qu’elle n’avoue y voir la main de ce même pouvoir parallèle,
rappelant les échanges qu’elle a eus avec le chef de l’Etat, au début de
l’année 2014, à ce même sujet. «C’est un homme propre, un patriote, qui
n’a pas commis de faute et l’affaire est classée», a témoigné Hanoune,
se demandent «qui a donné les ordres».
Et de s’offusquer contre l’un des chefs d’inculpation retenus contre le
général Hassan. «Quelle honte que d’accuser le général Hassan
d’association de malfaiteurs mais ce sont Chakib Khelil et consorts et
l’oligarchie qui ont constitué une association de malfaiteurs»,
s’interrogeant sur le fait qu’un grand trafiquant ait été ramené comme
témoin.
La secrétaire générale du PT a considéré, enfin, que «ce pouvoir
parallèle a osé aller loin en décidant d’un verdict politique». Mais,
a-t-elle assuré, «le général Hassan est un héros et une icône de la
lutte antiterroriste».
M. K.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..