CONSÉQUENCE DE L’ÉCHEC DE LA TROÏKA FLN-FFS-RND POUR LA CONQUÊTE DE LA MAIRIE DE TIZI OUZOU: Remous au RND

Lesoir; le Mercredi 12 Decembre 2012
2

Il fallait s’y attendre. Il n’a pas été sans conséquence, le coup de théâtre survenu, lundi en fin d’après-midi, lors de l’élection du nouveau président de la très convoitée APC de Tizi Ouzou.
Faisant preuve d’une célérité inouïe, le RND a réagi en rendant publique, dès les premières heures de la matinée d’hier, une décision qui en dit long sur les remous suscités par l’issue de l’élection ayant porté le candidat du RCD, Ouahab Aït-Menguellet, à la tête de la commune alors que l’alliance contractée par le FFS, le RND et le FLN, et «accessoirement» la liste indépendante parrainée par le MEN, devait permettre à cette troïka de s’assurer une confortable majorité avec 20 voix contre 13 pour l’autre camp, soit les sept du RCD et les six de ses alliés de la liste indépendante parrainée par le RPR. A l’arrivée donc, et à la stupéfaction notamment du mouhafedh FLN, qui devait se préparer, au même titre que ses nouveaux amis du RND et du FFS, à l’intronisation de son porte-drapeau pour la conquête de l’APC de Tizi-Ouzou, le 33e et ultime bulletin consacrait le RCD. Les regards se sont focalisés dès lors sur, essentiellement, les élus du RND et à un degré moindre sur les indépendants ayant reçu la caution du MEN. Apparemment, plus fins limiers que tous, les responsables du parti d’Ouyahia à Tizi Ouzou ont vite fait de trouver les auteurs du coup ayant permis au RCD d’engranger plus de voix que la troïka ne l’avait imaginé. En effet, dans la matinée d’hier, le secrétaire de wilaya du RND s’est fendu d’un communiqué à travers lequel il annonce la décision de radiation définitive de trois élus, dont le tête de liste, des rangs du RND. Une décision qui, est-il précisé dans le document, intervient dans le cadre de «l’assainissement des rangs du RND de toute forme de trahison et de nomadisme politique». Il n’y a pas à dire, l’échec de la conquête de la mairie de Tizi Ouzou est resté en travers de la gorge du triumvirat FLN-FFS-RND. Reste à savoir maintenant d’où viendra le prochain communiqué pour annoncer le nom de cette voix mystérieuse qui a fait la différence au profit de Ouahab Aït- Menguellet, le nouveau président de l’APC de Tizi Ouzou.
M. Azedine

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. Azedine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..