Courrier des lecteurs

Lesoir; le Mardi 1 Decembre 2015
2

Départ en retraite sans condition d’âge et service
national
Je suis ingénieur. Je travaille dans une entreprise pétrolière au Sud
depuis 1984 dont 2 ans de service national de 1988 à 1990 (mise en
disponibilité). Je compte partir en retraite en 2016 après 32 ans de
service. Est-ce que les deux ans du service national seront
comptabilisés ?
Djellali Mustapha

Réponse : La loi relative à la retraite n’a prévu la prise en
compte des années du service national pour le calcul de la pension que
dans le cas des départs à la retraite à l’âge légal de 60 ans. Par
conséquent, en 2016 ne seront comptabilisées que vos 30 années
d’activité salariée.

Bénéfice des 2 catégories accordées aux ayants droit de chouhada

Bonjour. Permettez-moi de vous demander quelles sont les procédures à
suivre pour pouvoir bénéficier des 2 catégories accordées aux ayants
droit de chouhada. En effet, je suis fils de chahid, sorti en retraite
le 1er décembre 2000, c'est-à-dire juste après la promulgation de loi
sur le chahid et le moudjahid sans avoir bénéficié de cet avantage.
Merci pour toutes les informations que vous voudriez bien me donner à ce
sujet.
Avec tous mes remerciements.
Kamel Abderrahmane

Réponse : L’application de cette disposition inscrite dans la
réglementation a connu diverses fortunes : elle a profité à certains et
pas à d’autres. Il semblerait, selon des déclarations récentes, que le
ministre des Moudjahidine envisage de mettre un peu d’ordre dans
l’application de la loi citée par ce lecteur.

Retraités des Douanes non régularisés
C’est avec déférence, car votre travail force le respect, que nous nous
adressons à vous pour la première fois. Retraités de l’administration
des Douanes depuis pour les uns deux ans, pour d’autres deux ans et
demi, nous sommes à ce jour privés, malgré nos maintes réclamations et
sollicitations, du paiement des rappels d’avancement et de notre modeste
prime de départ en retraite (500 000 DA) produit des cotisations des
fonctionnaires des douanes. Nous voulons savoir si ce retard est
légalement justifiable. Merci de nous publier et de nous répondre.
Hammadou Abdelmalek

Réponse : Les rappels doivent vous être versés s’ils vous sont
dus, en plus ils doivent être intégrés dans le calcul de votre pension
de retraite. Même chose pour la prime de départ à la retraite, si elle
est inscrite dans la Convention du personnel ou au titre des œuvres
sociales.

Retraite proportionnelle à Sonatrach et droit à l’Ifri
Bonjour. Permettez-moi d'interpeller, par le biais de votre rubrique
que je remercie d'ailleurs pour les services qu'elle rend à vos
lecteurs, les responsables du groupe Sonatrach, sur l'incompréhension de
l'exclusion des travailleurs ayant postulé au départ en retraite
proportionnelle dans le cadre des départs volontaires, du bénéfice de
l'indemnité compensatoire Ifri.
En effet, l'indemnité pour départ volontaire rétribue ce départ
volontaire. Sans cette indemnité, le travailleur n'aurait pas postulé à
partir en retraite proportionnelle, et c'est en faisant ses calculs sur
les avantages qu'il perdrait en quittant l'entreprise et le montant de
cette indemnité, qu’il a accepté de postuler au bénéfice de la retraite
proportionnelle. En revanche, l'indemnité compensatoire Ifri rétribue le
travailleur dont l'Ifri n'est pas comptabilisée dans sa pension de
retraite. Quel rapport y a-t-il donc entre ces deux indemnités ? Elles
sont complètement indépendantes l'une de l'autre. Et de quel droit faire
remplacer l'une par l'autre ? Opérer de la sorte est tout simplement une
trahison.
En effet, il y a eu un accord entre l'entreprise et le travailleur pour
que ce dernier parte en retraite proportionnelle moyennant
indemnisation. Faire glisser cette indemnité sur une autre indemnité
dont l'objet et le caractère sont totalement différents, équivaut tout
simplement à renier l'engagement d'indemnisation des départs
volontaires. Le travailleur serait donc parti en départ volontaire
gratuitement ! A l'instar du collègue, ex-juriste de Naftal, j'attire
l'attention de qui de droit sur cette situation d'injustice criante, qui
j'espère n'est pas le fruit d'une décision voulue.
Rabah Djaber

Categorie(s): le soir retraite

Auteur(s): Rabah Djaber

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..