DIGOUTAGE: Mesmar Dj’ha

Lesoir; le Jeudi 4 Decembre 2014
2

Par Arris Touffan
Le 3 décembre 1994, Saïd Mekbel, le bon vieux Mesmar Dj’ha, était assassiné
dans une pizzeria à Hussein-Dey, près du siège du quotidien Le Matin qu’il
dirigeait alors. Même dans l’hécatombe de l’époque qui conduisait à banaliser la
mort, son assassinat a provoqué un choc. C’est que le père du billet satirique
s’était rendu célèbre par ses parutions quotidiennes pugnaces, courageuses et
tournant en dérision une réalité déjà dramatique. Il donnait aux lecteurs,
déroutés par la confusion de la situation, la dose de lucidité qui permettait de
voir plus clair dans le théâtre d’ombres de la décennie de sang. Engagé sans
rémission contre le projet sanglant des islamistes qui voulaient construire un
Etat théocratique sur un cimetière, il s’impliquait dans le combat
anti-intégriste sans pour autant donner de blanc-seing au pouvoir de l’époque
qu’il n’épargnait pas. Salut, à toi, vieille branche qui nous aura appris que la
satire n’est pas un humour comme un autre. C’est un engagement….
A. T.
arrisetouffan@yahoo.fr

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..