DIGOUTAGE: Zeralda

Lesoir; le Samedi 28 Novembre 2015
2

Par Arris Touffan
Que se dit-il au procès du général Hassan ? Je veux insinuer ceci : que
peut-on dire en public, qui soit crédible ? Va-t-on dire qu’il a été
visiblement, comme ça en a tout l’air, la victime collatérale d’un règlement de
comptes politique ? Va-t-on dire qu’il est manifestement englouti par la faille
ouverte par le séisme de Zeralda ? Et son procès est-il celui d’une politique ou
le sien propre ? Questions... Questions... Questions...
A. T.
arrisetouffan@yahoo.fr 

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..