ÉLECTIONS LOCALES DU 29 NOVEMBRE : Jil Jadid satisfait de ses résultats

Lesoir; le Mardi 4 Decembre 2012
2

Ayant engrangé pas moins de 125 sièges au niveau des APC avec à la clé cinq maires dont trois directement sortis des urnes, alors que le parti n’a présenté que 77 listes, Jil Jadid s’offre une toute petite place sur l’échiquier politique national.
Son premier responsable, qui s’exprimait, hier, lors d’une conférence de presse, s’est dit satisfait de cette moisson d’autant plus, affirmera-t-il, que le parti s’est emparé de municipalités emblématiques, telles que Oued Tlilet à Oran, Kemis Miliana à Aïn Defla ou encore à Skikda. Sofiane Djillali, pour qui le travail ne fait que commencer puisqu’il s’agit désormais de passer du discours politique à l’acte politique par la gestion des collectivités locales, reviendra sur bien des aspects qui ont caractérisé le double scrutin local de jeudi dernier. `D’abord la trop forte abstention, «pas très bon pour l’avenir du pays car elle constitue une fracture entre la classe politique et les populations». Ce qui est, estimera encore le patron de Jil Jadid, dans l’intérêt du pouvoir qu’il interpellera, par ailleurs, sur les nombreux cas avérés de fraude au sujet desquels il réclamera des sanctions exemplaires. Sofiane Djillali dira regretter la démarche de l’institution militaire qu’il accusera de favoriser des partis bien précis alors que son rôle est de protéger la nation tout entière. Il dénoncera également l’intrusion en masse de l’argent sale dans la scène politique qui constitue, à ses yeux, un grave danger, révélant que la campagne électorale de son parti n’a coûté que 25 millions de centimes puisés des seules poches des militants.
M. K.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..