EN DÉPIT DE LA FAIBLE PRÉVALENCE DU SIDA: Le ministère de la Santé prône la vigilance

Lesoir; le Lundi 3 Decembre 2012
2

Selon Smaïl Mesbah, directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dans le cadre de la lutte contre le sida, il s’agit de développer les points de dépistage et d’améliorer la couverture en termes de prise en charge. Il rappellera aussi l’objectif d’arriver à zéro cas de sida de nouveau-nés de mères séropositives.
F-Zohra B. Alger (Le Soir) - Ce sont des défis qu’il est urgent de relever, a indiqué le directeur de la prévention, notamment pour ce qui est des hommes, des femmes et des personnes qui consomment de la drogue notamment. Il évoquera aussi l’amélioration des systèmes de prévention et de sensibilisation, notamment en direction des populations à risque. Hier, les différents partenaires se sont rencontrés pour faire le point sur la situation de la lutte contre le sida, à l’initiative du ministère de la Santé. Il s’agit des différents départements ministériels concernés, du mouvement associatif, des représentants d’Onusida et de la presse. «Nous avons à renforcer la lutte contre le sida et atteindre les objectifs de 2015. Il est ainsi question d’arriver à zéro nouvelle infection, zéro décès et zéro discrimination», a déclaré le professeur Mesbah qui évoquera, par ailleurs, la mise en place d’un décret exécutif pour l’installation d’un comité national de lutte et de prévention contre le sida en vue de coordonner les actions. Il s’agit aussi, selon ce responsable, de doter l’Algérie d’un plan national stratégique 2012-2015. La priorité sera aussi donnée, explique le professeur Mesbah, à un dépistage plus large et à une prise en charge plus importante, l’objectif étant d’arriver à zéro cas de sida de nouveau-nés de mères séropositives. Pour cette année, l’Algérie a choisi le thème de «objectif zéro» pour commémorer la Journée mondiale de lutte contre le sida. Est ainsi rappelée, la politique sur le VIH/sida adoptée lors de la réunion de l’Assemblée générale des Nations unies sur le sida, tenue au mois de juin 2011, à New York. Ainsi, et selon les spécialistes présents, le but général de la Journée mondiale de lutte contre le sida 2012, inscrite sous le slogan «Pour une génération sans sida», vise à refléter les objectifs prioritaires du plan national stratégique de lutte contre les IST/VIH/SIDA. En Algérie, le rapport du laboratoire national de référence du VIH/sida de l’Institut Pasteur d’Algérie fait état d’un total cumulatif de 1985 au 30 septembre 2012 de 1 345 cas de sida et 5 958 personnes séropositives. Les responsables du ministère de la Santé rappellent qu’«en dépit de la faible prévalence dans la population générale, l’épidémie du sida impose plus que jamais la vigilance des services concernés».
F.- Z.B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): F.- Z.B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..