FOOTBALL: BALLON D'OR-2012: Qui avec Messi parmi les trois finalistes ?

Lesoir; le Jeudi 29 Novembre 2012
2

Qui accompagnera Lionel Messi parmi les trois finalistes du Ballon d'Or 2012 ? La Fifa et France Football répondront aujourd’hui depuis Sao Paulo, au Brésil, qui accueillera le tirage au sort de la Coupe des Confédérations samedi, et le match d'ouverture du Mondial-2014.
L'Argentin Messi, 25 ans, triple Ballon d'Or en titre, est bien sûr
encore une fois grandissime favori pour le titre qui sera décerné le 7
janvier à Zurich après votes des journalistes, capitaines des équipes
nationales et sélectionneurs. Il deviendrait le premier joueur à
récolter quatre Ballons d'Or. Il avait déjà rejoint Michel Platini pour
en avoir gagné trois de suite (Johan Cruyff et Marco van Basten en ont
également glané trois, mais pas consécutifs). «La Puce» (La Pulga), son
surnom, continue d'avancer à pas de géant dans l'histoire du foot. La
semaine dernière, le lutin de Barcelone a rejoint le grand Ruud van
Nistelrooy, aujourd'hui retraité, au classement des buteurs en Ligue des
champions (depuis 1992-1993, à partir de la phase de groupes), avec 56
unités. «Leo» occupe ainsi avec le Néerlandais la 2e position de ce
classement, à 15 longueurs seulement de Raul (71 buts), en préretraite
au Qatar. Le record de l'Espagnol pourrait tomber dans deux saisons au
rythme où va l'Argentin... Aux côtés de Messi, il y aura certainement
Cristiano Ronaldo, son grand rival du Real Madrid. Messi et Ronaldo sont
«deux monstres hyperdoués», comme l'a souligné l'Ivoirien Didier Drogba
récemment dans France Football.
Le but de Zlatan ne suffira pas
Ronaldo n'a pas eu de chance. A 27 ans, le Portugais au physique de
play-boy est tombé dans la mauvaise génération : celle de Messi. Il
marque 46 buts dans le championnat espagnol la saison passée ? Messi le
devance avec... 50 buts ! «CR7» est pourtant un joueur fantastique,
parfois desservi par son image de diva capricieuse. Comme cette saison
quand il a étalé au grand jour son spleen au Real, ce qui est passé pour
une tentative de revalorisation de son salaire, malgré ses démentis.
Mais l'ancienne star de Manchester United a aussi porté sa sélection
portugaise jusqu'en demi-finale de l'Euro- 2012, pour échouer aux tirs
au but face à l'Espagne. C'est, d'ailleurs, cette nation qui devrait
logiquement fournir le 3e finaliste, tant la «Roja», championne d'Europe
en 2008 et 2012, championne du monde en 2010, domine la planète foot.
Iker Casillas, capitaine du Real et de la sélection espagnole, a déjà
annoncé dans France Football que son partenaire en club et équipe
nationale, Sergio Ramos, serait sa «première option». Ce qui a fâché
Ronaldo dans le vestiaire madrilène. Mais les lauriers iront plus
sûrement aux architectes du jeu espagnol et barcelonais, les maîtres à
jouer Andres Iniesta (désigné meilleur joueur de l'Euro-2012) et Xavi.
Le dernier finaliste devrait être un de ces deux-là. L'attaquant suédois
Zlatan Ibrahimovic a, certes récemment envoûté les fans de foot du monde
entier avec un quadruplé contre l'Angleterre en amical, dont un retourné
hallucinant. Mais ce geste du joueur du Paris SG, nominé dans les 23, ne
devrait pas suffire. En 2002, l'année de sa volée somptueuse en finale
de la Ligue des champions contre le Bayer Leverkusen, Zinedine Zidane
avait fini 4e du Ballon d'Or...

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..