Football: Il claque la porte et accuse le président de la CFA de «régionaliste et de haggar»: Khaled Saâdi crache ses vérités

Lesoir; le Mardi 5 Novembre 2013
2

Dans une lettre très virulente, dont nous détenons
une copie, adressée aux instances de l’arbitrage, Khaled Saâdi, n’y va
pas avec le dos de la cuillère pour accuser ouvertement «de
régionaliste», le président de la commission fédérale des arbitres
(CFA), Belaïd Lacarne à qui le référé algérien reproche «des pratiques
malsaines, et indignes avec la complicité de sa milice pour m’écarter de
l’arbitrage en douceur sans faire de bruit. C’est comme si cette
instance est privée», assène-t-il.
«Je suis un arbitre algérien digne et compétent par mes capacités
physiques et morales», se défend Khaled Saâdi tout en défiant ses
détracteurs de «prouver le contraire». Et de poursuivre : «Je pars la
conscience tranquille. Pour l’injustice que j’ai vécue avec cette
instance fédérale (CFA), je crois que vous êtes incapables d’affronter
les contenus de mes lettres que j’ai adressées à la Cfa car j’ai dévoilé
uniquement les vérités et les réalités de vos complots bien étudiés.
Lorsque vous avez l’intention d’écarter un arbitre gênant, vous utilisez
tous les moyens avec toute légitimité par l’application d’un règlement
élastique à la tête du client en envoyant les fameuses marionnettes des
évaluateurs pour réaliser le sale boulot dicté par cette structure et
faire monter un arbitre proche de leur clan tout en sabotant un pauvre
arbitre qui n’est pas favorable à leur démarche», lit-on dans le violent
réquisitoire dressé par l’arbitre fédéral contre le président de la
commission fédérale des arbitres.
Connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, Khaled Saâdi, assène
ses vérités sur le mode de gestion de l’instance fédérale de l’arbitrage
qu’il assimile ouvertement à «une mafia bien organisée avec le même
langage que celle qui gouverne l’arbitrage algérien».
Se refusant, selon ses propres termes, d’être «sous la coupe de
médiocres» Khaled Saâdi explique dans sa lettre qu’il quitte l’arbitrage
par sa «propre volonté et une nette satisfaction de ne pas être un
corrompu et d’avoir honoré ses missions avec le même dévouement à chaque
fois qu’il a été désigné pour un match». «Je ne serai pas radié pour
affaire de corruption et c’est très important pour moi, ma famille, mes
amis et surtout pour ma région que je respecte beaucoup (…) je ne vous
reconnais ni de près ni de loin, la preuve, je n’ai pas accepté de
signer la pétition de soutien à Tiaret car je suis un arbitre de la faf,
non un “béni oui oui” et je m’oppose à ces pratiques indignes», poursuit
le même arbitre dans son document.
Enumérant toutes les misères subies dans ses fonctions Khaled Saâdi
rappelle dans sa lettre : «Vous m’avez écarté de la Ligue 1 injustement.
C’était prémédité, sinon comment expliquer le fait que je sois suspendu
pendant un mois sur la base d’un rapport inventé par l’émissaire
évaluateur, alors que j’ai des images de la télévision qui montrent le
contraire». Et d’ajouter, «je suis resté cloué dans ma chambre pendant
le séminaire de Tiaret trois jours en raison d’une forte grippe. Je n’ai
pas mangé, alors que j’étais sous votre responsabilité. Normalement,
vous auriez dû vous inquiéter sur mon état de santé et venir me voir
pour m’évacuer à l’hôpital. Dommage, vous étiez concentrés sur la
pétition de soutien en votre faveur par les arbitres. Mais le comble,
c’est qu’il y avait un cas similaire à Relizane, un arbitre malade, à
son grand bonheur, toute l’équipe de la CFA s’est retrouvée dans sa
chambre», fait constater amèrement Khaled Saâdi. «Comment pouvez-vous
insister sur ce fameux test physique de la phase retour alors qu’il a eu
lieu quatre journées après le retour pour la simple raison que vous
étiez en mission de 20 jours dans les pays du Golfe ? Comment expliquer
que ce test est important pour vous alors que les arbitres de la
division amateur et inter-régions ont arbitré toute la phase retour sans
ce fameux test», interroge l’arbitre fédéral «tout en dénonçant Belaïd
Lacarne qualifié de «haggar».
A. Kersani

Categorie(s): sports

Auteur(s): A. Kersani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..