FOOTBALL: LES VERTS IRONT EN AFRIQUE DU SUD SANS DJEBBOUR, YEBDA ET BOUGHERRA: Des choix douloureux, un mal nécessaire…

Lesoir; le Mercredi 19 Decembre 2012
2

Halilhodzic revient à ses principes. Ceux qu’il avait édictés à son arrivée à la barre technique des Verts, en juillet-août 2011. A savoir que pour espérer une convocation, il faut d’abord être compétitif en club. Que ceux qui ont choisi l’argent du Qatar ont moins de chances, sinon aucune, de faire partie de ses effectifs de base. Que, par ailleurs, les places en sélection obéissent à la forme du moment. Enfin, que les joueurs appelés doivent répondre au critère de polyvalence, notamment dans les compartiments arrière et médian.
Mohamed Bouchama - Alger - (Le Soir) - Un mois, presque jour pour
jour, avant l’ouverture de la 29e CAN de football, Coach Vahid lâche sa
première vérité à propos du commando qui défendra les chances
algériennes dans la prestigieuse épreuve continentale. Le choix de la
date paraît surprenant, au vu des incertitudes qui animent le quotidien
des 40 présélectionnés dont la liste a été finalisée la semaine
dernière. Mais cette surprise n’en est pas tellement une. C’est un «acte
de guerre» en réponse à celle lancé la semaine dernière par le
technicien franco-tunisien de la Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi. Ce
dernier n’a pas hésité, jeudi dernier, à annoncer qu’il va dévoiler sa
liste définitive le 27 décembre prochain, soit une semaine avant
l’entame du stage d’avant-CAN des Ivoiriens à Abu Dhabi. «J’ai choisi
cette option, en sachant très bien que lors du stage, un joueur peut se
blesser. J’aurai, bien sûr, une liste de remplaçants, lesquels seront
prévenus », avait confié l’entraîneur des Eléphants. Halilhodzic répond
du tac au tac en annonçant une liste presque définitive. Des 24 joueurs
retenus pour effectuer le regroupement de Rustenberg, à partir du 4
janvier, un seul doit être laissé au carreau. A bien comprendre la
démarche de Halilhodzic, rendre publique la liste des 23+1 un mois avant
l’ouverture de la CAN n’a rien d’un effet d’annonce. C’est plus pour
s’assurer que les troupes retenues pour l’expédition arrivent en Afrique
du Sud, l’esprit apaisé, sans pression supplémentaire, que générerait un
suspense inutile entretenu alors que la plupart d’entre eux sont en
vacances, trêve hivernale oblige.
Des choix individuels indiscutables
Très attendue, la liste de Halilhodzic, rendue publique hier matin,
quelques heures après que l'entraîneur bosnien eut discuté avec quelques
cadres de l’équipe présents à la cérémonie du Ballon d’or algérien
organisée par nos confrères du Buteur-El-Heddaf, est pleine de bon sens.
S’il est vrai que certains joueurs retenus traînent les séquelles de
blessures ou d’inactivité au sein de leurs clubs respectifs, il n’en
demeure pas moins que le groupe choisi est «logique», vu ses états de
services le long de l’aventure entamée avec Coach Vahid, le 3 septembre
2011 à Dar es Salem, face à la Tanzanie (1-1) en éliminatoires de la
CAN-2012. Le plus gros du bataillon sur lequel Halilhodzic a compté ira
en Afrique du Sud. Quelques petites surprises sont à signaler concernant
aussi bien les arrivées que les départs. Ali Rial, convoqué (sans jouer
néanmoins) la veille du match amical face à la Bosnie, le 14 novembre
dernier, est la plus importante. Le capitaine de la JSK, qui n’est
jamais apparu sur les listes des sélectionneurs de l’EN A, fait une
entrée presque forcée suite à la défection de Bougherra et celle plus
récente de Fethi Harek (Bastia). C’est aussi une bonne doublure dans
l’axe central où Halliche cumule un faible temps de jeu depuis qu’il a
rejoint Académica Coimbra. Le cas Abdoun, l’homme fort de l’Olympiakos
ces dernières semaines, est un peu spécial. L’ancien nantais s’est
blessé au moment où il affichait la grande forme. Sa blessure est
intervenue au mauvais moment, pensait-on. L’avis de Halilhodzic est
différent. La blessure de Djamel Abdoun tombe à une période où son club
est en vacances. Donc, la durée de son absence des terrains (3 semaines,
selon le premier diagnostic) sera consommée en partie dans le repos
actif que ses camarades ont pris au lendemain de la 15e journée du
championnat de Grèce qui reprendra le 6 janvier 2013. Cela ne semble pas
déranger le sélectionneur des Verts qui suivra les conseils des médecins
et fera appel à ses observations pour décider si Abdoun fera partie de
la liste des 23.
Il y a «surprises» et «surprises»
Pour les sortants, la non-convocation de Djabou peut surprendre.
Sauf que le joueur du Club Africain n’est pas au top malgré trois bonnes
prestations ces dernières semaines. Lui qui avait raté toutes les haltes
de l’EN version Halilhodzic en raison de blessures ou de méforme. Parmi
les absences de marque, mais que les observateurs imaginaient, l’on
notera celle de l'attaquant de l'Olympiakos, Rafik Djebbour, auteur avec
son club de 12 buts en championnat grec. Suspendu pour le premier match
du tournoi, le 22 janvier face à la Tunisie, Djebbour fait les frais de
ses mauvaises performances chez les Verts où il n’a inscrit que cinq
buts en 29 sélections. Trop peu pour un avant-centre dont le style et le
rendement ne correspondent pas au profil recherché par Halilhodzic. Ce
dernier a préféré mettre tous les moyens pour récupérer un Islam Slimani,
qui en 6 sélections a marqué 5 buts ou bien Soudani, certes sans
compétition depuis plus d’un mois, mais qui présente, outre le fait
qu’il soit polyvalent, des statistiques autrement plus remarquables que
celles de Djebbour (8 sélections, 6 buts). Dans ce registre des
comparaisons, seul Amine Aoudia peut se targuer d’avoir bénéficié d’un
coup de pouce. En six sélections, le buteur de l’ESS a un casier vierge,
certes. Cependant, son rendement est plus utile que Djebbour. Passeur,
remiseur et volontaire à souhait, Aoudia est une pièce essentielle dans
certaines stratégies développées par Coach Vahid. En somme, des choix
cornéliens qui devront permettre aux Verts de présenter un bon visage
lors de cette CAN-2013 où, outre le fait que ce soit un tournoi dans
lequel il faut briller, il s’agira pour Halilhodzic de préparer sa jeune
sélection à la seconde phase des éliminatoires de la Coupe du monde, à
partir du mois de février.
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..