FOOTBALL: PREMIER LEAGUE (15e JOURNÉE): CHAMPIONNAT EUROPÉEN: Au bonheur des Mancuniens

Lesoir; le Samedi 1 Decembre 2012
2

Il faudrait un cataclysme pour que le titre de la 20e édition de Premier League échappe aux deux rivaux de Manchester. C’est l’enseignement majeur de la 14e journée, jouée mercredi, lors de laquelle Red Devils et Citizens ont été les deux seuls parmi le ‘’quintet’’ de tête à engranger les trois points.
A Old Trafford, les 30 premières secondes ont suffi pour voir Robin Van Persie plier l’affaire face à West Ham, certes laborieusement, mais largement de quoi susciter le bonheur de la partie rouge de Manchester qui, apparemment, n’en a cure de la manière, pourvu que le leadership ne tombe pas entre les mains du voisin qui, lui, s’est d’abord évertué à user Wigan avant de laisser le soin de finir le boulot, dans les vingt dernières minutes, à Mario Balotelli puis James Milner. Avec leur avance de, respectivement, sept et six points sur Chelsea, de nouveau troisième malgré une autre contre-performance, United et City peuvent entrevoir le début de l’habituel décisif mois de décembre sous le meilleur angle. Ainsi, sans doute échaudé par sa sortie ratée à Norwich, United ne devrait pas refaire le coup à ses supporters chez le malheureux Reading, surtout à une semaine du Big game face à City qui, lui pour sa part, doit faire gaffe devant une équipe d’Everton qui, c’est vrai, ne gagne plus, mais ne perd pas non plus. Deux matches sur lesquels gardera l’ouïe tendue Chelsea tout en essayant de donner à Rafa Benitez quelques bonnes raisons d’avoir accepté la lourde charge de succéder à Roberto Di Matteo. Cette fois encore, ça ne s’annonce pas comme du gâteau même si le déplacement est des plus courts, à l’Upton Park de West Ham, pour un derby londonien d’où, eu égard à la conjoncture qu’il traverse, il ne plairait même pas à Chelsea de ne sortir qu’avec le point du nul, au moins pour résister au retour de Tottenham, vainqueur contesté de Liverpool mercredi, et qui table ce samedi sur la victoire dans l’autre derby de Londres face à Fulham pour continuer à grappiller des points dans l’optique d’accrocher la quatrième place du Big Four. Une place qui revient pour le moment à l’immense surprise de ce premier tiers de saison, West Brom, dont la belle série a été brutalement stoppée, mercredi soir, au Liberty stadium de Swansea. Les hommes de Steve Clarke, malgré leur générosité, ne jouissent plus de l’effet de surprise. Désormais, tout le monde se ‘’mobilise’’ contre eux et une équipe comme Stoke, avec son football où le muscle prend le pas sur toute autre attribut, n’est pas du genre à se laisser impressionner. A l’instar de West Brom, ce sont donc tous les poursuivants des deux intouchables Mancuniens qui ont du pain sur la planche ce samedi. En conséquence, il ne serait pas étonnant qu’une redistribution des rôles des poursuivants intervienne au sortir de cette 15e journée.
M. Azedine

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. Azedine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..