FOOTBALL: PREMIER LEAGUE (17e JOURNÉE): Sur mesure pour Man United

Lesoir; le Samedi 15 Decembre 2012
2

Sur sa lancée, Manchester United risque de faire encore sienne cette journée qui lui offre une autre opportunité d’asseoir encore plus sa domination. La réception de Sunderland, qui vient à peine de sortir de la zone rouge, ne devrait pas lui poser trop de problèmes pour capitaliser les points du derby de la semaine dernière.
Comme si le cours du championnat n’était pas assez à leur avantage comme ça, le calendrier offre aux Red Devils l’opportunité, aujourd’hui samedi, d’accroître encore son avance sur son rival immédiat, le très tourmenté Manchester City qui, lui pour sa part, ne part pas franchement avantagé chez Newcastle, du fait de l’urgence dans laquelle se retrouve ce dernier, englué dans une inconfortable position à deux petits points de Wigan, le premier reléguable. En fait, il n’y a pas que City qui se retrouve en mauvaise posture ce weekend. Alors que Chelsea est en appel pour la Coupe du monde des clubs, dont il disputera la finale dimanche face au Corinthians de Sao Paulo, le second club de Liverpool, les Bleus d’Everton, rendront visite à cette équipe de Stoke dont le football ne convient à personne. Rentrer du Britannia Stadium avec les trois points relèverait de l’exploit quand on sait que même les grands ne sont sortis de là qu’avec un point dans le meilleur des cas. Un déplacement qui donne en tous les cas de l’espoir à West Brom de reprendre la quatrième place, lui qui accueille un West Ham brutalement refroidi le week-end dernier chez lui par Liverpool. S’il est une affiche qui devrait donner lieu à du spectacle, c’est sans doute celle de White Hart lane où Tottenham, stoppé dans son élan par l’incroyable fin de match chez Everton dimanche dernier, accueille les séduisants Gallois de Swansea, auteurs du gros coup de la précédente journée lorsqu’ils sont allés à Londres accentuer les malheurs d’Arsenal. Cet Arsenal qui n’en finit pas de susciter un sang d’encre chez ses fans demeurés sans voix, encore une fois, en milieu de semaine lorsque la bande à Wenger a été sortie de la Capital One Cup, la Coupe de la Ligue, par Bradford. Cependant, contre vents et marées, Arsène Wenger croit encore que ses Gunners peuvent accrocher au moins la 4e place, tout comme bon nombre de formations, d’ailleurs, qui, il est vrai, se tiennent comme dans un mouchoir de poche, tel que l’illustre l’écart de quatre points entre cette fameuse et lucrative 4e place et la 10e qu’occupe Liverpool. De quoi donner des idées à plein de monde.
M. Azedine

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. Azedine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..