FOOTBALL: VAHID HALILHODZIC :: «On n'ira pas en Afrique du Sud en touristes»

Lesoir; le Mercredi 19 Decembre 2012
2

L'entraîneur de la sélection algérienne de football, Vahid Halilhodzic, s'est dit «inquiet» de l'état de santé de plusieurs de ses joueurs indisponibles actuellement en raison de blessures, et ce, à quelques semaines seulement du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2013) prévue du 19 janvier au 10 février en Afrique du Sud.
«Je fais face à une situation délicate vu qu'ils sont plusieurs joueurs à souffrir de blessures différentes. Cela rend notre mission difficile lors de la CAN», a reconnu le technicien bosnien. L'entraîneur des Verts, qui s'exprimait en marge de la cérémonie du ballon d'or organisée lundi soir à Alger, s'est engagé, toutefois, à «tout donner » pour représenter dignement les couleurs nationales. «Malgré tous ces aléas, on est déterminés à tout donner pour faire honneur à l'Algérie. Une chose est sûre : on n'ira pas en Afrique du Sud en touristes», a-t-il assuré. Arrivé aux commandes techniques des Verts en juillet 2011, l'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire, qui s'est vu décerner pour la circonstance, le trophée du meilleur entraîneur de l'année, avait pour objectif de qualifier l'équipe nationale au prochain Mondial (les éliminatoires sont toujours en cours), tout en atteignant au moins le dernier carré de l'épreuve continentale. Il a réussi avec brio à valider un billet pour le rendez-vous africain en Afrique du Sud, grâce à quatre victoires pour autant de matches dans les éliminatoires (face à la Gambie et la Libye en aller-retour), mais le tirage au sort de la CAN n'a «nullement été clément» pour lui, selon ses dires. Les coéquipiers de Sofiane Feghouli, sacré ballon d'or algérien de l'année 2012, sont versés dans le groupe D, sans doute le plus difficile, estiment les spécialistes, en ce sens qu'il est composé, outre de l'Algérie, de la Côte d'Ivoire, de la Tunisie et du Togo. Halilhodzic a vu ses craintes s'accroître à cause de la «guigne» des blessures qui continue de s'abattre sur ses protégés, au moment où deux de ses cadres, à savoir, Madjid Bougherra et Hassan Yebda, et bien qu'ils soient rétablis, manquent sensiblement de compétition, pour s'être éloignés des terrains pour plusieurs mois. Djamel Mesbah, Liassine-Bentaiba Cadamuro et Rafik Halliche, sont presque dans la même situation, alors que Smail Bouzid, lui, vient juste de reprendre les entraînements, entraînements, après une période d'inactivité qui a duré depuis l'été précédent. Les déboires du sélectionneur national n'en finissent pas, dans la mesure où la «malédiction» vient de toucher deux autres joueurs retenus dans la liste des 40 présélectionnés en vue de la CAN, allusion faite à Djamel Abdoun et Fethi Harek, victimes également de blessures. Pis, le premier nommé, dont le retour chez les Verts était attendu par beaucoup de fans, vu la belle forme qu'il affiche cette saison, a de très peu de chances de faire le voyage sud africain, puisqu'il ne devrait reprendre les entraînements qu'après trois semaines. Pour rappel, l'équipe nationale s'envolera le 3 janvier prochain en Afrique du Sud où elle effectuera un stage de deux semaines pendant lesquelles elle disputera deux matches amicaux, contre la sélection locale et une autre formation à désigner, avant d'entrer dans le vif du sujet avec une première rencontre contre la Tunisie, le 22 du même mois à Rustenburg.

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..