GIPLAIT RENONCE À LA GRÈVE : Pas de pénurie de lait en sachet en vue

Lesoir; le Mercredi 5 Decembre 2012
2

Le spectre de la pénurie de lait est finalement éloigné. La Coordination nationale des filiales du groupe Giplait gèle la grève de cinq jours qui devait commencer aujourd’hui. L’arrêt de travail des unités Giplait, principal producteur de lait en sachet, n’aura finalement pas lieu. La Coordination nationale des filiales du groupe Giplait, sous l’égide de l’Union nationale des travailleurs des industries agroalimentaires, a renoncé au mouvement de contestation suite à une réunion tenue dimanche sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural en présence du directeur général du groupe Giplait. Dans un communiqué rendu public hier, la Coordination nationale des filiales du groupe Giplait explique sa décision par «l’ouverture des canaux de dialogue et de concertation et la satisfaction d’une partie de la plate-forme de revendications». Le syndicat reste néanmoins prudent et dit attendre de «connaître les suites réservées à l’augmentation des salaires». Ce même syndicat avait lancé le 20 novembre dernier un préavis de grève réclamant, notamment, l’augmentation des salaires des travailleurs du groupe Giplait, le droit d’être représenté au Conseil d’administration du groupe et la réintégration des travailleurs licenciés de la filiale des Arribs, dans la wilaya de Aïn Defla. Ces travailleurs, affirme le secrétaire général de la Coordination nationale des filiales du groupe Giplait, sont en possession de décisions de justice ordonnant leur réintégration à leurs postes de travail. Avec ses 16 filiales, le groupe Giplait possède une capacité de production de 1,4 milliard de litres par an. Sa production journalière est estimée à près de 3 millions de litres par jour. Les besoins en lait au niveau de la capitale sont, à titre d’exemple, presque entièrement couverts par sa filiale Colaital. Celleci produit, à elle seule, près de 70% de lait consommé au niveau de la capitale, soit une production de 550 000 litres par jour. L’annonce de la grève avait fait craindre le retour des pénuries du lait en sachet. Cette dernière n’aura finalement pas lieu.
Nawal Imès

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Nawal Imès

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..