HAMLAOUI AKKOUCHI, SG D’EL ISLAH : : «Passé l’orage du printemps arabe, le pouvoir est aussitôt revenu sur ses promesses»

Lesoir; le Dimanche 16 Decembre 2012
2

Le secrétaire général d’El Islah, Hamlaoui Akkouchi, a animé une conférence de presse, hier, au siège national du parti à Alger. Il y a maugréé contre les «réformes politiques de Bouteflika», source de tous les maux et cause principale de la débandade qui a marqué le deuxième tour des élections dans les communes. Il a annoncé, en outre, la tenue en mars prochain, du congrès national du parti. «Les réformes ont été vidées de leur contenu. Et l’illustration parfaite est le résultat des toutes dernières élections dont les partis majoritaires n’ont pu décrocher la présidence des APC. Les électeurs, grâce à ce fameux article 80, se sont retrouvés face à des P/APC qui n’ont pas d’élus, d’où les troubles survenus dans plusieurs communes. Ironie de l’histoire, ce sont les partis qui ont voté cette loi électorale qui en ont pâti le plus», a-t-il déclaré. Sauf que les conditions dans lesquelles se sont déroulées ces élections montrent bien que le pouvoir n’a aucune volonté de laisser le peuple s’exprimer librement. «Passé l’orage du printemps arabe, le pouvoir est aussitôt revenu sur ses promesses », a-t-il conclu. Il a ainsi appelé à revoir les lois encadrant les réformes engagées par le président avant d’annoncer les préparatifs pour la tenue du congrès ordinaire du parti. «Nous n’avons pas encore fixé de date, mais ça sera à la fin de février ou au début de mars prochain. Le mois de janvier sera consacré aux assemblées locales qui vont désigner leurs délégués», a-t-il dit. M. Akkouchi a enfin exprimé la position de son parti par rapport à la visite du président français, prévue les 19 et 20 décembre en cours, réitérant son engagement avec les 14 formations politiques ayant décidé de la boycotter. Il est prévu dans le programme de la visite un discours qui sera prononcé par M. Hollande devant les deux chambres du Parlement. Les députés de ces formations comptent ne pas s’y rendre, tout comme au dîner organisé en son honneur auquel les leaders politique, sont conviés.
L. H.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): L. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..