Handball: Division Excellence messieurs (8e journée): Les Pétroliers en solides leaders

Lesoir; le Dimanche 29 Novembre 2015
2

Comme escompté, la hiérarchie a connu, au soir de
cette 8e étape disputée avant-hier, un certain bouleversement avec un
étalement du peloton aux avant-postes mais avec un regroupement dans les
dernières positions.
Menant la course, les Pétroliers ont consolidé leur poste de leader
après leur victoire at-home face aux Auressiens d’Aïn Touta. Lors de ces
débats, les présents ont assisté à deux mi-temps diamétralement
opposées. Dès l’entame de la partie, les visiteurs ont surpris les
Algérois en menant rapidement au score avant d’assister au retour en
force des joueurs de Zeguilli. Ces derniers ont renversé la vapeur pour
prendre un but d’avance à la pause-citron. Dès le retour des vestiaires,
le match bascula progressivement en faveur des locaux. Il faut dire que
la richesse du banc pétrolier a pesé lourd. Avec cette défaite qui
s’ajoute aux trois précédents ratages, la formation d’Aïn Touta
s’éloigne du podium où elle trônait jusqu’au 23 octobre dernier.
Au soir de cette étape, c’est la formation de Baraki qui se trouve en
position de dauphine, talonnant les Pétroliers à deux longueurs. Pour y
être, les protégés de Karim Bechkour ont fait «d’une pierre, deux coups»
après leur succès à domicile face aux visiteurs de Chelghoum Laïd. Ne
voulant pas être pris au dépourvu, les banlieusards d’Alger ont démarré
en trombe pour imprimer un rythme soutenu, surprenant les visiteurs qui
n’ont pu empêcher les locaux de s’imposer aisément et par là même
supplanter leurs adversaires du jour.
Défaits, les protégés de Nour-Eddine Badis se font rejoindre sur la
troisième marche par les Bordjiens, difficiles vainqueurs des visiteurs
saïdis. Doucement mais sûrement, les formations de Skikda et de l’Ittihad
de Ouargla se rapprochent des avant-postes, grâce à leur succès à
domicile, respectivement face à Boufarik et El-Oued.
Par contre, l’ensemble de Mila déçoit de plus en plus ses fans. A la
faveur de ses derniers résultats en dents de scie comme leur revers subi
à Ouargla face aux Widadis, ils glissent inexorablement vers la seconde
partie du peloton où des équipes s’y trouvent depuis longtemps sans
possibilité de s’y extirper. Il y a les Sudistes d’El-Oued, les gars de
Tadjenanet, les Mouloudéens d’Oran et de Saïda, les Widadis de Ouargla
et enfin les Boufarikois.
De ce groupe, seuls le Sept hamraoui et le Widad de Ouargla ont profité
de l’avantage du terrain et l’apport de leurs fans pour engranger deux
points supplémentaires, respectivement devant le Chabab de Mila et le
Moustakbel de Tadjenanet. Avec cette victoire, Ouargla cède la lanterne
rouge à Boufarik. Au lendemain de cette journée, le championnat fera
relâche à cause de la trêve internationale qui s’étalera jusqu’au mois
de février 2016 après le retour de notre équipe nationale d’Egypte où
elle aura participé à la 22e CAN.
H. C.

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..