Hypothèses

Lesoir; le Samedi 22 Decembre 2012
2

Les autorités algériennes semblent prendre très au sérieux les difficultés que connaît la sidérurgie mondiale et les conséquences éventuelles sur ce secteur en Algérie. Parmi les hypothèses mises sur la table, on va jusqu’à réfléchir à un désengagement d’Arcelor- Mittal. Les autorités envisageraient alors soit la nationalisation, soit la reprise de l’activité par des privés nationaux.

Categorie(s): périscoop

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..