IL RÉFUTE LES CRITIQUES FAITES À LA LOI ÉLECTORALE: Ould Kablia pointe du doigt les «ambitions» des élus

Lesoir; le Samedi 15 Decembre 2012
2

Le ministre de l’Intérieur balaye du revers de la main toutes les critiques faites à la loi électorale. Ould Kablia considère que le cafouillage dans l’installation des Assemblées communales n’est pas le fruit d’une confusion dans la loi mais est le reflet d’ambitions démesurées.
Nawal Imès- Alger (Le Soir) - Le ministre de l’Intérieur n’est visiblement nullement déstabilisé par la salve de critiques faites à la loi électorale. Daho Ould Kablia défend crânement les dispositions de cette dernière qui, selon lui, n’a pas entravé l’installation des Assemblées communales. Il en veut pour preuve le fait que 1 300 Assemblées populaires communales (APC) ont été installées à ce jour. Interpellé en marge d’une session de questions orales à l’APN, Daho Ould Kablia a répondu que contrairement aux informations faisant état de blocages, l'installation des Assemblées communales se poursuivait «dans des conditions normales». Comment explique-t-il alors l’incapacité de certaines communes à procéder à l’installation des nouveaux élus ? Le ministre de l’Intérieur estime qu’«il n'y a aucune confusion quant à l'application de la loi. Ce qu'il y a, ce sont des conflits suscités par les ambitions de certains élus à présider les communes. Il n'y aura pas de blocage car les solutions juridiques sont disponibles ». A ceux qui avaient évoqué une contradiction dans les dispositions de la loi, Ould Kablia a tenu à préciser que l'article 65 de la loi relative à la commune était abrogé conformément à l'article 237 de la nouvelle loi organique relative au régime électoral qui stipule que toutes les dispositions des anciennes lois contraires aux dispositions de la nouvelle loi sont abrogées. Les seules modalités applicables à l'élection du président de l'Assemblée populaire communale sont celles prévues par l'article 80 de la loi organique n°12-01 du 12 janvier 2012 relative au régime électoral, rappelle-t-il.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..