IL RENOUVELLE SA FIDÉLITÉ AU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE: Amar Ghoul : «Bouteflika est notre candidat s’il se présente»

Lesoir; le Dimanche 10 Novembre 2013
2

Le président du parti TAJ a réitéré, une fois de
plus, son total soutien au président de la République.
Intervenant, hier, à Tipasa, au premier séminaire national des élus de
son parti, Amar Ghoul a renouvelé ce qu’il a de tout temps affirmé. «Si
le président de la République se présente pour un quatrième mandat, il
sera alors notre candidat par fidélité à l’homme mais aussi aux
institutions du pays», a-t-il soutenu, explicitant son usage du
conditionnel contrairement à ses pairs des autres partis du pouvoir, par
le fait que c’est au concerné, c’est-à-dire Abdelaziz Bouteflika, de
«signifier publiquement son intention de briguer une autre mandature».

Une manière comme une autre pour le ministre des Transports de se
distinguer de Saïdani et consorts qui, eux, ne cessent de proclamer que
le président de la République est partant et qu’il est leur candidat.
Ghoul n’a même pas cru bon d’évoquer les échanges d’amabilités Saïdani-Sellal,
soutenant ne pas «commenter des propos qui ne sont pas les miens». Ceci
quoiqu’il soutienne que l’actuelle conjoncture impose la «conjugaison
des efforts de tous».
Mais la «nuance» s’arrête à cet aspect car pour le reste, ce qui semble
constituer, désormais, la trame de la campagne électorale pour le cercle
présidentiel pour la prochaine présidentielle, c’est cet épouvantail de
la sérieuse menace extérieure qui impose, selon le patron du TAJ, «un
front intérieur uni», voyant en les récentes attaques marocaines «une
simple étape d’un vaste plan de déstabilisation de la région dans le
sillage de la visée de faire des pays de la ceinture du continent allant
de l’Atlantique à la Somalie un grand couloir pour la commercialisation
et la consommation des drogues dures mais aussi de l’armement».
M. K.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..