ILS ONT BOUDÉ LES BUREAUX DE VOTE: Les Algérois indifférents

Lesoir; le Samedi 1 Decembre 2012
2

C’est par un matin froid et pluvieux que les Algérois ont dû se rendre aux urnes pour choisir leurs représentants aux APC et à l’APW. Connus pour bouder dans leur grande majorité les urnes lors des rendez-vous électoraux, les habitants de la capitale n’ont pas failli à la tradition ce jeudi aux conditions climatiques particulières et ont faiblement fréquenté les bureaux de vote.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - La pluie et le froid ont découragé la plupart des Algérois à sortir de chez eux en cette journée électorale. Ce n’est qu’en fin de matinée que les rues de la capitale ont commencé à s’animer quelque peu. Quelques magasins ont ouvert, essayant d’attirer les rares passants dans les principales artères de la ville. Au niveau des établissements scolaires, une activité particulière a régné tout au long de la journée. Ce sont, cependant, les équipes d’encadrement et les services de sécurité qui ont été les principaux acteurs en ces lieux, la plupart des électeurs ayant tourné le dos aux urnes. 10 h du matin à l’école Youcef-Ibn Chafine, à proximité de la place d’Hydra. Des agents de police au nombre important sont stationnés à l’entrée de l’établissement scolaire. Alors que le soleil fait une percée timide, une discussion véhémente a lieu au sein de l’école entre les représentants des partis. Un incident survenu quelques minutes plus tôt suscite un branle-bas de combat au sein de l’établissement. Les présents expliquent qu’il s’agit de l’intrusion de jeunes militants du FLN qui ont investi les lieux. Les responsables du centre y ont tout de suite mis fin, en faisant appel à la police. Un compromis est trouvé et seuls les organisateurs sont autorisés à rester sur les lieux. Le calme reviendra au centre en fin de matinée où l’opération de vote se poursuivra dans le calme, selon la directrice de l’école qui suit de près le moindre événement dans la soixantaine de bureaux de vote de l’établissement. Aux environs de midi, le ciel s’obscurcit de nouveau avec le retour des nuages dans la capitale. Sur la rocade sud et à proximité d’Aïn Naâdja, la circulation est intense. Au centre de vote Rebaïne à l’Apreval, dans la commune de Kouba, la fréquentation est très faible, selon les encadreurs du centre. Un silence religieux règne sur les lieux et les présents vaquent à leurs occupations en attendant l’arrivée des votants. La pluie recommence à tomber, une pluie fine mais drue qui fait courir les passants. Au lotissement Michel, hormis les quelques véhicules qui traversent le quartier, les rues sont vides. Même ambiance morose à Bachedjarrah. La pluie tombe avec force. Ce n’est pas fait pour encourager les votants à se rendre au centre d’Abouder-El-Ghifari, à Bachedjarah dépendant de Bourouba, d’autant que c’est l’heure du déjeuner. A l’intérieur du centre, aucun votant en vue. Une jeune fille représentant le Parti des travailleurs semble sûre de la victoire de son parti. Commentant la frilosité des votants lors de la matinée, elle confie que les représentants des partis en lice espèrent une meilleure fréquentation l’après-midi. A Alger-Centre à proximité de la rue Larbi-Ben-M’hidi, l’école El Miaaradj accueille à peine quelques personnes en fin d’après-midi. Le candidat tête de liste du MPA y entre, histoire de prendre la température. Sur les hauteurs d’Alger, alors que la journée tire à sa fin, les passants se font rares à Chevalley et les centres de vote se vident de leurs visiteurs. A Beau-Fraisier, dans la petite école de Montplaisant, les représentants des candidats des différents partis sont aux aguets à quelques heures de la fermeture des bureaux de vote. Des candidats du FFS saluent les passants, une ambiance particulière règne aux alentours de l’école où les riverains se sont installés dans un petit café pour commenter l’événement de la journée en sirotant une boisson chaude. Bientôt le suspense prendra fin. Les habitants d’Oued Koriche, l’une des communes les plus pauvres de la capitale, quoi que échaudés par les expériences précédentes, fondent de grands espoirs sur le futur président d’APC.
F.-Z. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): F.-Z. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..