INVESTISSEMENT ET DÉVELOPPEMENT LOCAL A MEDEA: Retard et négligence dans la réalisation des projets

Lesoir; le Lundi 30 Novembre 2015
2

Des projets lancés depuis «belle lurette»
s’éternisent, d'autres ne sont pas encore amorcés malgré leur
approbation depuis quelques années, pour certains d'entre eux !
Lors d'une séance de travail avec les élus locaux et les responsables
des différents secteurs, le wali de Médéa a soulevé entre autres, le
problème des locaux commerciaux octroyés par l'Etat et non encore
occupés.
Il a été noté que la principale entrave réside dans le non-raccordement
de ces derniers au gaz et à l’électricité pour des raisons dérisoires.
Ainsi, la société de distribution de l'électricité et du gaz a été
pointée du doigt et ses chefs de services sommés de redresser la
situation dans les plus brefs délais sous peine de sanctions et de
mesures de répression.
Le wali a également fortement contesté le chef du département juridique
de Sonelgaz pour ses abus et ses maladresses répétés notamment à l'égard
de certains maires, l'invitant à «rectifier le tir» sans attendre.
D'autre part, les chefs de daïras se sont vus attribuer le plein pouvoir
et confier la mission de chapeauter et de superviser l'opération de
distribution et d'affectation des locaux à caractère commercial non
encore attribués et de veiller à ce qu'ils soient exploités sans délai.

Le wali, a dans ce sens précisé que les locaux en question sont ceux
alloués par le président de la République et ceux des marchés couverts
de proximité. Des instructions ont été données également pour que les
contestataires parmi les acquéreurs soient censurés.
Les éléments des services de l'ordre, en l'occurrence la police, ont été
invités à participer à l'opération et à placer tous les commerçants
informels dans ces marchés conçus dans cette optique .
Mostafa Layadhi, wali de Médéa a déploré la «nonchalance» et la mauvaise
gestion des responsables de certains secteurs quant à la mise en œuvre
et à la concrétisation de moult projets d'investissement. Il a durci le
ton, exigeant de rattraper le retard et de remédier aux défectuosités
dans un délai n'excédant pas la fin de l'année en cours.
M. L.

Categorie(s): régions

Auteur(s): M. L.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..