JEUDI AU SIÈGE DU RND : Trois sentiments dominaient

Lesoir; le Samedi 1 Decembre 2012
2

Sérénité, confiance, optimisme prudent. Trois sentiments forts que les militants et partisans du Rassemblement national démocratique (RND), présents ce jeudi, jour d’élections locales, au siège du parti, exprimaient.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Aux Asphodèles, à Ben Aknoun, la mobilisation des militants du RND, latente au début des opérations de vote, s’est intensifiée par la suite. Une permanence nationale électorale formée de plusieurs jeunes militants et partisans, sous l’égide d’une commission électorale interne des élections, traitait les diverses informations qu’elle recevait par fax, sms ou mails des structures locales. Durant toute la journée, ces militants regardaient également sur un téléviseur continuellement allumé les comptes rendus des chaînes nationales sur le déroulement du scrutin, tandis que s’égrenaient les annonces successives des taux de participation. De son côté, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, retranché toute la journée et le lendemain dans son cabinet, réputé imperturbable et serein, suivait lui aussi le déroulement du vote en coordination avec les bureaux régionaux. Au RND, l’on se montrait imperturbables, confiants quant au déroulement du vote tout en étant conscients que le ciel électoral, comme le climat d’ailleurs, était très perturbé. Certes, au fur et à mesure que les correspondants locaux transmettaient leurs informations et que la commission recevait des données officielles de la Commission nationale de surveillance des élections locales, les présents étaient conscients que des «dépassements» avaient cours ici et là. Néanmoins, une situation que l’on voulait transcender, les militants étant convaincus que le contexte s’y prête sans qu’il faille y accorder outre mesure. Mais aussi les militants d’être rassurés quant à la qualité de la campagne électorale menée par le parti de l’ancien Premier ministre et qui a présenté 1 470 listes de candidatures pour le renouvellement des Assemblées populaires communales et participe dans les 48 wilayas du pays. «Nous avons fait ce qu’il fallait. Nous sommes confiants», déclarait au cours de la journée, Nassim Sidi-Saïd, en charge de la communication de la commission électorale interne. Un sentiment qui dominera tout au long de cette journée, le siège du parti s’animant davantage notamment avec l’arrivée de plusieurs dirigeants. Notamment le porte-parole du RND Miloud Chorfi qui tiendra à rassurer l’opinion publique avec un «tout se passe normalement» ainsi que le dirigeant de RND – Jeunesse, le Dr Mohamed Larbi Tourab, qui relèvera la cohésion du parti malgré certaines voix dissidentes qui se sont exprimées hors le cadre démocratique interne au Rassemblement. Des militants qui s’informent des derniers échos de la campagne, avant et après la clôture du scrutin, prolongée jusqu’à 20 heures dans la majorité des wilayas, voire plus tard dans certaines localités où des perturbations sont survenues. Et alors que le dépouillement commençait ici et là, quelques résultats préliminaires et autres bribes d’information circulaient sur le nombre d’APC ou d’APW remportées sans être confirmées de manière officielle. Durant la nuit de jeudi à vendredi et jusqu’à la fin de la matinée d’hier, les scores du RND restaient imprécis même si on semblait tabler sur au moins 400 APC remportées avec une large majorité. Le parti d’Ahmed Ouyahia semblait, hier, dans une situation meilleure que celle vécue en 2007 et bénéficiant encore de la confiance des administrés. C’est ce que relèvera Nassim Sidi- Saïd, optimiste quoique assez mesuré dans ses propos et soucieux de ne pas anticiper sur les résultats officiels que le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, devait annoncer en fin d’après-midi.
C. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): C. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..