L’ALGÉRIE NE COMPTE PAS LES EXPULSER: 25 000 réfugiés séjournent en Algérie

Lesoir; le Dimanche 16 Decembre 2012
2

Crise sécuritaire au Sahel oblige, l’Algérie reçoit de plus en plus de réfugiés. Ils sont 25 000 à y séjourner. L’Algérie ne compte pas les expulser et prend des dispositions pour leur prise en charge.
Nawal Imès- Alger (Le Soir) - Une réunion des ministères de l'Intérieur et de la défense pour prendre les dispositions nécessaires à la sécurisation des lieux de regroupement des réfugiés est prévue dans les prochains jours. L’Algérie ne compte nullement refouler les réfugiés qui fuient des zones de grande tension pour «des raisons humanitaires et du fait des situations de conflit ou de guerre que vivent leurs pays d'origine», a répondu Ould Kablia au député l’interpellant au sujet de l’immigration clandestine. Le ministre de l’Intérieur a fait savoir que l'Etat a arrêté une batterie de mesures pratiques pour regrouper ces réfugiés à travers l'installation de tentes dans les régions frontalières du pays et réunir les conditions de vie idoines, ajoutant que l’augmentation du nombre d'Africains en situation illégale sur le territoire algérien est due à la situation de leur pays d'origine notamment ceux du Sahel comme le Mali et le Niger. Les autorités algériennes luttent néanmoins contre l’immigration clandestine. 41 078 personnes ont été renvoyées vers leur pays d'origine entre 2009-2011 pour séjour illégal alors que le nombre des réfugiés rapatriés de janvier à juin 2012, est de 900 personnes de huit nationalités africaines différentes. L’Algérie est en effet considérée non plus comme un pays de transit mais un pays de résidence en raison de l'amélioration de la situation économique du pays. Une commission nationale sectorielle au niveau du ministère de l'Intérieur sera d’ailleurs bientôt installée. Elle sera composée de représentants d'instances et services concernés par la lutte contre ce phénomène avec pour mission principale la coordination. Son travail viendra en complément de celui fait par les commissions sectorielles instituées au niveau des cabinets de chaque wilaya concernée par la question et dont la mission consiste à élaborer des rapports périodiques sur l'immigration clandestine.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..