La CAN-2015 des U23 s’ouvre aujourd’hui à Dakar: Huit prétendants pour trois places à Rio-2016

Lesoir; le Samedi 28 Novembre 2015
2

La seconde édition de la Coupe d'Afrique des Nations
des moins de 23 ans débute samedi au Sénégal en présence de huit pays
dont l'Algérie avec comme enjeu, les trois sésames qualificatifs au
tournoi de football des Jeux olympiques à Rio de Janeiro-2016.
Huit pays scindés en deux groupes de quatre se disputeront donc les
trois premières places du tournoi qui se déroulera dans les villes de
Dakar et M'Bour du 28 novembre au 12 décembre. Initialement prévue en
République démocratique du Congo, la CAN-2015 a été finalement confiée
au Sénégal après le désistement des Congolais. Les Sénégalais n'ont pas
lésiné sur les moyens pour être prêts le jour J. Un budget de 740
millions F CFA a été alloué par les pouvoirs publics pour l'organisation
de cette compétition qui s'annonce indécise et surtout très relevée.

L'Algérie dans le groupe de la mort
La sélection olympique algérienne qui participe pour la seconde fois de
suite à cette compétition après une première au Maroc en 2011, n'aura
pas la partie facile pour espérer figurer dans le Top 3. Versés dans le
groupe B avec l'Egypte, le Nigeria et le Mali, les partenaires de
Zineddine Ferhat devront sortir le grand jeu pour pouvoir défier des
adversaires coriaces. En prévision de cet important rendez-vous
africain, les hommes d'André-Pierre Schürmann ont multiplié les stages
depuis leur qualification en juillet dernier contre la Sierra Leone
(2-0, 0-0) avec l'espoir de réaliser le rêve de toute une nation.
Le technicien suisse s'attend à un tournoi très relevé mais a affirmé
que son équipe fera le maximum pour décrocher la qualification pour
Rio-2016, 36 ans après une première participation qui remonte aux
JO-1980 à Moscou. «Il faut être enthousiaste. Contre la Sierra Leone,
beaucoup de personnes ne pensaient pas qu'on allait se qualifier.
Maintenant, on est parmi les huit meilleurs d'Afrique et on va tout
faire pour aller le plus loin possible dans le tournoi. Il faut avoir
confiance dans nos moyens», a déclaré le technicien suisse à l'APS avant
le départ mercredi pour le Sénégal. «La compétition sera d'un niveau
très relevé et c'est à nous d'avancer dans le tournoi», a-t-il ajouté.

Le premier match contre l'Égypte, l'un des grands favoris pour la
victoire finale, sera un test révélateur du potentiel réel des
Olympiques algériens et leurs chances de passer dans un premier temps en
demi-finales. «Je pense qu'il faudra bien négocier le début du tournoi
face à l'Egypte et essayer ensuite de bien gérer les deux autres matchs
face au Nigeria et au Mali. Nous avons toutes nos chances dans cette
CAN», a indiqué, de son côté, Ferhat à la presse.
Outre l'Égypte, les Olympiques algériens seront opposés aux redoutables
Nigérians, médaillés d'argent aux Jeux Africains-2015 à Brazzaville.
L'équipe dirigée par Samson Siasia comptera sur le meilleur buteur de la
Coupe du monde 2015 des moins de 17 ans, Victor Osimhen, pour espérer
faire aussi bien que son aînée, championne olympique en 1996 à Atlanta.
Le Mali sera l'autre adversaire de l'équipe algérienne au premier tour
de la CAN-2015. Sacré champion d'Afrique U17 en mars 2015, finaliste de
la Coupe du monde U20 en novembre 2015 et quatrième de la CAN U20 en
mars, le Mali abordera la compétition dans la peau de l'un des favoris.
Le sélectionneur Cheikh Omar Koné misera beaucoup sur les joueurs
évoluant à l'étranger, à l'instar d'Adama Traoré (TP Mazembe, RD Congo)
et Adama Niane (Nantes, France) pour faire la différence.

Le Sénégal veut réussir «sa» CAN
A l'instar du groupe B, la bataille s'annonce féroce dans la poule A
pour les deux places qualificatives au dernier carré. Le Sénégal qui
bénéficiera du soutien de son public est bien décidé à briller dans
cette compétition. La Fédération sénégalaise s'est fixée comme objectif
principal de la CAN-2015 une place parmi les trois premiers pour se
qualifier aux JO-2016 à Rio de Janeiro.
De son côté, la Tunisie qui participe pour la première fois, vise au
moins la troisième place du tournoi, selon son entraîneur Maher Kenzari.
«Si on me dit que nous allons terminer troisièmes, je signerai tout de
suite», confie le coach tunisien.
L'Afrique du Sud et la Zambie seront les deux outsiders dans ce groupe.
Les Sud-Africains ont bien préparé ce tournoi en disputant plusieurs
matchs amicaux dont les deux derniers contre la Tanzanie (2-0) et le
club de Mamelodi Sundowns (1-2).
Pour le sélectionneur des Bafana-Bafana, Owen da Gama, la première
rencontre contre le Sénégal, aujourd’hui à Dakar, va déterminer l'avenir
de son équipe dans le tournoi. «Il est important de ne pas perdre cette
rencontre sous peine de devoir jouer sous pression lors des deux autres
matchs contre la Zambie et la Tunisie», a-t-il souligné. Quant à la
Zambie, dirigée par l'entraîneur Fighton Simukonda, elle compte bien
jouer les trouble-fête contre les ténors africains.

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..