LA GALERIE ART 4 YOU S’AGRANDIT: Des artistes peintres de renom au rendez-vous du tondo

Lesoir; le Samedi 9 Mai 2015
2

C’est aujourd’hui, à 16h, qu’a lieu l’inauguration du
nouvel espace de la galerie Art 4 You.
Sept artistes peintures participent à l’exposition intitulée «Tando tant
d’art».

Bonne nouvelle pour les artistes plasticiens et les amateurs d’art : la
petite galerie d’Alger-Centre (17, rue Hocine-Beladjel, Sacré-Cœur) a
désormais une grande sœur qui lui fait face, dans la même rue. Et comme
il s’agit d’un prolongement, elle a été tout simplement baptisée Art 4
You 2 (ou bis, si vous préférez). Cela signifie une extension de
l’espace initial et dans des dimensions plus grandes, la superficie de
la nouvelle galerie faisant le double de la première.
Pour fêter l’événement, sept artistes peintres de renom y exposent leurs
nouvelles créations du 9 au 31 mai 2015 et dont le vernissage est prévu
cet après-midi. Abderrahmane Aïdoud, Ahmed Salah Bara, Noureddine
Chegrane, Moncef Guita, Mohamed-Tahar Laraba, Rachid Talbi et Rezki
Zerarti font partie de cette exposition collective qui, en plus de
proposer des sensibilités croisées, associent leur nom à un démarche
novatrice, du moins celle qui bouscule le format habituel. A l’exception
du seul Arezki Zerarti, tous se sont en effet appliqués à produire
quelques peintures de format circulaire. Des œuvres qui détonnent
agréablement parmi leurs autres tableaux au «format classique» (en
rectangle ou en carré). En d’autres termes, chacun de ces artistes s’est
essayé au tondo (tondi au pluriel), qui se résume en une image dans un
format circulaire. Le terme lui-même provient de l’italien, c’est une
aphérèse du mot rotondo (rond). L’histoire nous apprend que les tondi
existent depuis l’Antiquité, ils ont été particulièrement utilisés à la
Renaissance artistique italienne. De nos jours, des peintres et des
dessinateurs du monde entier ont parfois recours au tondo, et on évoque
même le tondo pop’art (dans le design italien par exemple), source
d’inspiration pour les objets de décoration.
En Algérie, l’exposition «Tondo tant d’art» est probablement une
première, ou alors une véritable découverte (redécouverte) pour le
public et les artistes jusque-là confinés à l’unique format
rectangulaire. On imagine un peu le bonheur des futurs acquéreurs de
tableaux ronds encadrés avec beaucoup de goût et ne demandant plus qu’à
être accrochés ! En tout cas, l’initiative de la galerie Art 4 You de
réintroduire le tondo a été pour le collectif d’artistes un excellent
exercice, sachant que cela constitue, déjà, un défi difficile de
composition mais qu’ils ont brillamment relevé. A l’exemple de
Noureddine Chegrane qui a réussi son «examen» (les tableaux la Dulcinée
ou Signe de joie, de 100 cm de diamètre), ou Ahmed Salah Bara (Djaballah
et ses quatre femmes, huile sur toile de 70 cm de diamètre)... Le public
est cordialement invité à découvrir le reste, ce samedi, en présence des
sept artistes. 
Une expo qui sera inaugurée dans un climat de convivialité et de bonne
humeur, avec de la musique au programme : du piano et... Chegrane avec
son harmonica.
Hocine Tamou

Categorie(s): culture

Auteur(s): Hocine Tamou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..