LE BONJOUR DU «SOIR»: Budget invisible

Lesoir; le Mercredi 19 Decembre 2012
2

Par Maamar Farah
A combien revient le festival du cinéma d'Oran, carnaval sans saveur
dans un pays où il n'y a plus de salles de cinéma, ni de circuits de
distribution de films, ni d'industrie cinématographie ? La réponse est
là, sur le site du festival ! Je lis : «Le budget (...) de la cinquième
session du Festival d'Oran du film arabe édition 2011 est estimé à :»
Rassurez-vous, ce n'est pas l'auteur du billet qui censure, ni le
service correction qui ne fait pas son boulot. La phrase est incomplète
! On a supprimé la somme ! Facile à vérifier :
http://www.fofafestival.org/festival.php?ref =festival Avec le budget
alloué à ce festival et à tous les autres, combien de salles aurait-on
pu bâtir ? Voilà un autre chiffre que vous ne trouverez pas sur ce site
web ! Quant au tapis rouge et aux décolletés, bien réels, ils ne sont
pas le cinéma !
maamarfarah20@yahoo.fr
«Demain, à la fin de la farce de la fin du monde, ils seront bien
obligés d'inventer une autre terreur pour gagner de l'argent. Je leur
suggère d'annoncer le retour de Sarkozy et de Bush à la fois !»
Tata Aldjia

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Tata Aldjia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..