LE BONJOUR DU «SOIR»: Le silence des moutons

Lesoir; le Dimanche 16 Decembre 2012
2

Par Maamar Farah
Tu es mort en te disant que les autres, les grosses gueules, les
défenseurs des «valeurs», allaient te venger. Tu es mort et ils ont fait
ce qu'ils ont l'habitude de faire : se taire ! Les chiens, au moins,
aboient quand la caravane passe. Eux, se taisent et se terrent et quand
ils sont obligés de sortir, c'est comme une coulée de morve dans les
rues de la ville écrasée par la peur.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Tata Aldjia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..