LE BONJOUR DU «SOIR»: Les soucoupes non volantes

Lesoir; le Mardi 11 Decembre 2012
2

Par Maamar Farah
Dans un témoignage recueilli il y a quelques années, Oscar Niemeyer
parle de la grande passion qui le liait à l'Algérie, à une époque où
notre pays avait de l'ambition, un projet national et une vision
stratégique ! La blanche et sphéroïdale soucoupe placée au milieu de la
cité olympique est une œuvre majeure de l'architecte brésilien qui a
donné à Constantine et à Bab Ezzouar deux universités aux lignes
avant-gardistes et il aurait pu poser une autre soucoupe, sur la mer
cette fois-ci, s'il avait pu réaliser cette mosquée révolutionnaire qui
aurait propulsé la baie d'Alger dans le XXIe siècle ! Au moment où
l'architecture se clochardise avec ces horreurs se bousculant dans les
espaces de la laideur et de la désolation, qu'il est salutaire d'être
nostalgique : ça permet de gommer le chaos actuel pour laisser place à
la magnificence d'une Algérie résolument moderne et authentiquement
révolutionnaire !
maamarfarah20@yahoo.fr
«Les phrases adorées de nos ministres : un sujet, un verbe, un
compliment !»
Tata Aldjia
• Aidez Khaoula à se débarrasser de son handicap :
Compte devises Drif Khaoula
RIB : 00100743020100092651

Categorie(s): actualités

Auteur(s): RIB : 00100743020100092651

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..