Le Bonjour du «Soir»: Rien à voir…

Lesoir; le Mercredi 2 Decembre 2015
2

Par Maâmar Farah
Un député de l’opposition, outré par le vote de la loi de finances 2016,
s’est écrié : «C’est le retour du parti unique !» Si nous sommes
d’accord avec lui, car toutes les mascarades électorales – que nous
avons fièrement et dignement boycottées — n’ont servi qu’à crédibiliser
ce nouveau parti unique, il nous semble toutefois que la comparaison
avec le FLN des années 1960-1980 est déplacée.
L’ancienne Assemblée populaire nationale, issue du parti unique, était
constituée de paysans pauvres, de modestes enseignants et d’ouvriers.
Elle votait des lois pour consolider le secteur public, renforcer
l’indépendance économique, élargir les conquêtes sociales des masses
populaires.
La nouvelle Assemblée qui ne mérite plus le qualificatif «populaire»,
est constituée de mutants éfélénistes, d’opportunistes au service des
prédateurs et de bourgeois affameurs d’ouvriers ; plus quelques places
marginales pour les élus de l’opposition ! Elle vote des lois
antinationales et livre l’Algérie à l’oligarchie et à son principal
patron : le capitalisme international !
Alors, s’il vous plaît, pas de comparaison hasardeuse !
farahmadaure@gmail.com

Categorie(s): actualités

Auteur(s): farahmadaure@gmail.com

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..