Le coup de bill’art du Soir: Fin en queue de poisson ?

Lesoir; le Dimanche 29 Novembre 2015
2

Par Kader Bakou
Le film Le Clandestin de Benamar Bakhti a connu un énorme succès
populaire à sa sortie en 1991. Jusqu'à aujourd’hui, il fait l’objet de
différents montages sur les réseaux sociaux, à travers, notamment, des
extraits «actualisés».
Le Clandestin comporte deux principales parties : le voyage en taxi et
les aventures dans une «city» western avec des cowboys et des Indiens.
A la fin, il s’est avéré que la ville western n’est qu’un décor de
caméra cachée pour une télévision italienne. Cette fin, sans diminuer de
la valeur de cette comédie algérienne, a toutefois déçu beaucoup de
cinéphiles qui auraient souhaité voir les héros effectuer un voyage dans
le temps ou dans une autre dimension. On aurait aussi assisté au premier
film algérien de science-fiction. Il fallait peut-être oser !
K.  B. 
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): Par Kader Bakou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..